Rechercher

Une première délégation du Conseil national des Emirats se rend à la Knesset

Avant la Knesset, la délégation émiratie s'était rendue à Yad Vashem, mémorial israélien de la Shoah, et a appelé à mettre un terme aux "crimes de haine"

  • Ali Rashid al-Nuaimi (à gauche), président de la commission de la défense, de l'intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), visite le hall des noms à Yad Vashem à Jérusalem, en compagnie de Sara Falaknaz (à droite), membre du Conseil national fédéral émirati, et de l'ambassadeur des EAU en Israël, Mohamed al-Khaja, le 7 février 2022. (Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP)
    Ali Rashid al-Nuaimi (à gauche), président de la commission de la défense, de l'intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), visite le hall des noms à Yad Vashem à Jérusalem, en compagnie de Sara Falaknaz (à droite), membre du Conseil national fédéral émirati, et de l'ambassadeur des EAU en Israël, Mohamed al-Khaja, le 7 février 2022. (Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP)
  • Ram Ben-Barak (G), président des commissions des affaires étrangères et de la défense de la Knesset israélienne, écoute Ali Rashid al-Nuaimi (C), président de la commission de la défense, de l'intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), lors d'une réunion à la Knesset avec des députés émiratis en visite au Parlement israélien, à Jérusalem, le 7 février 2022. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)
    Ram Ben-Barak (G), président des commissions des affaires étrangères et de la défense de la Knesset israélienne, écoute Ali Rashid al-Nuaimi (C), président de la commission de la défense, de l'intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), lors d'une réunion à la Knesset avec des députés émiratis en visite au Parlement israélien, à Jérusalem, le 7 février 2022. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)
  • Ali Rashid al-Nuaimi, président de la commission de la Défense, de l'intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), s'exprime au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem lors de sa visite en Israël le 7 février 2022. (Crédit  : GIL COHEN-MAGEN / AFP)
    Ali Rashid al-Nuaimi, président de la commission de la Défense, de l'intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), s'exprime au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem lors de sa visite en Israël le 7 février 2022. (Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP)
  • Ram Ben-Barak (4e à gauche), chef des commissions des affaires étrangères et de la défense de la Knesset israélienne, et Ali Rashid al-Nuaimi (5e à gauche), président de la commission de la défense, de l'intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), posent avec des députés israéliens et émiratis lors d'une réunion à la Knesset (parlement israélien) à Jérusalem, le 7 février 2022. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)
    Ram Ben-Barak (4e à gauche), chef des commissions des affaires étrangères et de la défense de la Knesset israélienne, et Ali Rashid al-Nuaimi (5e à gauche), président de la commission de la défense, de l'intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), posent avec des députés israéliens et émiratis lors d'une réunion à la Knesset (parlement israélien) à Jérusalem, le 7 février 2022. (Crédit : Menahem KAHANA / AFP)

Une première délégation du Conseil national fédéral des Emirats arabes unis a visité lundi le Parlement israélien et le Mémorial de la Shoah de Yad Yashem, dans le cadre du renforcement du partenariat récent entre cette monarchie du Golfe et l’Etat hébreu.

Après leur accord de normalisation à l’été 2020, l’ouverture d’ambassades et les visites du chef de la diplomatie, du Premier ministre puis du président israéliens à Abou Dhabi, une délégation du Conseil national fédéral des Emirats – assemblée consultative sans réel pouvoir – s’est rendue lundi à la Knesset pour rencontrer les parlementaires israéliens.

« Lorsque nous évoquons les accords d’Abraham (nom des accords de normalisation), nous devons avoir une vue d’ensemble. Il ne s’agit pas seulement d’accords politiques, liés à la sécurité et à la défense, mais un agent de changement pour toute la région (…) Avec vous, nous voulons des relations dans tous les secteurs », a déclaré sur place Ali Rashid al-Nuaimi, président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Conseil national des Emirats.

« Après Gaza (guerre Israël/Hamas de mai 2021, ndlr) les gens se demandaient ce qui allait advenir des accords d’Abraham. Et j’ai dit qu’il n’y avait pas de marche arrière possible. Nous allons de l’avant (…) nous écrivons l’histoire », a-t-il ajouté.

Ali Rashid al-Nuaimi (à gauche), président de la commission de la défense, de l’intérieur et des affaires étrangères du Conseil national fédéral des Émirats arabes unis (EAU), visite le hall des noms à Yad Vashem à Jérusalem, en compagnie de Sara Falaknaz (à droite), membre du Conseil national fédéral émirati, et de l’ambassadeur des EAU en Israël, Mohamed al-Khaja, le 7 février 2022. (Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP)

« Bien que ce ne soit pas notre première rencontre, c’est la première fois qu’une délégation de membres du Conseil national fédéral des Emirats arabes unis vient visiter la Knesset, à Jérusalem », s’est félicité Ram Ben Barak, président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Parlement israélien.

Avant la Knesset, la délégation émiratie s’était rendue à Yad Vashem, mémorial israélien de la Shoah, et a appelé à mettre un terme aux « crimes de haine ».

Par ailleurs, Israël a signé jeudi dernier un accord de défense avec Bahreïn, le premier conclu avec un pays du Golfe depuis la normalisation des relations de l’Etat hébreu avec ce petit royaume et les Emirats arabes unis en 2020.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...