Rechercher

Une réfugiée ukrainienne remporte la course féminine au marathon de Jérusalem

Fuyant son pays avec sa fille de 11 ans, Veretska s'était préparée avant la guerre et a demandé aux organisateurs de l'aider à participer "pour le peuple ukrainien"

La coureuse ukrainienne Valentyna Veretska célèbre après avoir remporté la course féminine du marathon de Jérusalem (Crédit: capture d'écran)
La coureuse ukrainienne Valentyna Veretska célèbre après avoir remporté la course féminine du marathon de Jérusalem (Crédit: capture d'écran)

Une réfugiée ukrainienne qui a fui le pays avec sa fille a remporté la course féminine du marathon de Jérusalem vendredi.

Valentyna Veretska, 32 ans, a terminé la course de 42,2 kilomètres avec un temps de 2:45:54. L’athlète olympique israélien Ageze Guadie a remporté la course masculine en 2:37:17.

Le mari de Veretska est toujours en Ukraine et a rejoint l’armée, luttant contre l’invasion russe.

Célébrant sa victoire, Veretska a brandi les drapeaux d’Israël et de l’Ukraine.

Des milliers de personnes ont bravé le temps froid et humide pour participer au marathon de la capitale, qui a commencé à 6h45.

Veretska, une athlète bien connue en Ukraine, a fui son pays vers la Pologne à cause de la guerre, avec sa fille de 11 ans.

Selon Yisrael Hayom, elle avait prévu de participer à l’événement de Jérusalem avant que la guerre n’éclate. Avant le marathon, elle a contacté les organisateurs israéliens et leur a demandé de l’aider à obtenir un permis pour venir en Israël. Elle a dit qu’elle espérait que sa participation mettrait davantage l’accent sur le sort des Ukrainiens.

Depuis le déclenchement de la guerre, Israël, craignant un afflux de réfugiés, a plafonné les arrivées d’Ukrainiens. Actuellement, seuls ceux qui ont des liens familiaux dans le pays peuvent entrer.

« J’espère que la guerre en Ukraine se terminera rapidement », a déclaré le site sportif Shvoong, citant Veretska après sa victoire. « Ce qui se passe dans mon pays ne devrait pas se produire. »

Selon Ynet, elle a déclaré avoir couru pour sa famille et ses amis. « Je savais que je devais faire de mon mieux. C’est ainsi que ma voix sera entendue. C’est pour eux, pour le peuple ukrainien », a-t-elle déclaré.

Il n’a pas été précisé si Veretska repartirait en Pologne après la course.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...