Une start-up crée des détecteurs de radiations
Rechercher

Une start-up crée des détecteurs de radiations

Ces capteurs permettent d'évaluer les radiations et les polluants présents dans l'air

Un iPhone. Illustration. (Crédit : Pixabay)
Un iPhone. Illustration. (Crédit : Pixabay)

RadGreen est une start-up israélienne spécialisée dans la détection de radiations et de polluants présents dans l’air.

Les radiations n’émettent aucun signe distinctif indiquant leur présence. Les individus ne peuvent ni les voir, ni les sentir. Ainsi, le seul moyen de pouvoir les identifier se fait grâce à des détecteurs ou à des équipements de mesures.

La start-up RadGreen a développé des solutions innovantes, créatives et effectives en respect avec l’environnement pour détecter ces radiations qui peuvent être nocives pour la santé.

« Nous avons créé RadGreen dans l’intention de fournir à de larges organisations, à des institutions (écoles) et à des organes municipaux des solutions applicables pour consoler l’environnement urbain grâce à un seul système, » explique le site de la start-up.

Elle fournit ainsi des moniteurs qui détectent la présence de radiations telles que les ondes de Wifi, appareils électro-ménagers mais aussi tous les produits inflammables, combustibles et toxiques ainsi que la présence d’humidité excessive qui dommage la qualité de l’air.

« En développant une plate-forme sophistiquée loT nous sommes capables de fournir à nos clients un système de capteurs complet, » indique RadGreen.

Ce détecteur peut être déposé partout où les besoins se font sentir. Il se charge de collecter des données et les transmets aux serveurs de la start-up qui s’occupent de les analyser en temps réel. Un aperçu est alors délivré concernant l’étendu des radiations et des mesures à prendre pour les créer un environnement plus sain.

RadGreen était présente pour la journée de l’innovation France-Israël, le 6 avril dernier qui s’est tenu à Bercy, rapporte le site Silicon Wadi. 

https://www.youtube.com/watch?v=HxhaTqgYOhQ

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...