Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

USA: Un professeur, qui avait dénoncé l’antisémitisme, conclut un accord de 1 M de $

L'université de Linfield a mis fin aux poursuites engagées par le professeur d'anglais, Daniel Pollack-Pelzner, qui avait déclaré que le doyen avait tenu des propos antisémites

Daniel Pollack-Pelzner, professeur titulaire de littérature anglaise à l'université de Linfield, licencié de son poste en 2021 après avoir dénoncé le discours antisémite de son doyen. (Crédit : Pollack-Pelzner via la JTA)
Daniel Pollack-Pelzner, professeur titulaire de littérature anglaise à l'université de Linfield, licencié de son poste en 2021 après avoir dénoncé le discours antisémite de son doyen. (Crédit : Pollack-Pelzner via la JTA)

JTA – Une université de l’Oregon qui avait licencié un professeur juif – ce dernier avait signalé plusieurs incidents et accusé le doyen de l’établissement d’avoir tenu des propos antisémites – a conclu un accord.

L’université de Linfield, un établissement privé de McMinnville, versera un million de dollars au professeur d’anglais, Daniel Pollack-Pelzner, pour son licenciement abusif en 2021.

Pollack-Pelzner avait accusé le doyen de l’université, Miles K. Davis, d’avoir prononcé de nombreuses paroles antisémites à la faculté, tenant notamment des propos sur la taille du nez des Juifs et raillant l’envoi des Juifs dans les chambres à gaz pendant la Shoah.

Pollack-Pelzner avait également accusé l’école d’avoir dissimulé des signalements d’agression sexuelle, et d’avoir tu des inscriptions de dessins de croix gammées et autres messages haineux écrits à la peinture sur le campus.

Après son licenciement, Pollack-Pelzner, qui était titulaire, avait poursuivi l’université, réclamant un dédommagement de 4 millions de dollars pour sanctionner, entre autres, les représailles qui avaient été lancées à l’encontre d’un homme qui avait été, somme toute, un lanceur d’alerte.

Un rapport sur son licenciement publié l’année dernière par l’Association américaine des professeurs d’université a conclu que la faculté de Linfield avait violé les directives sur la liberté académique et son droit à une procédure régulière, en limogeant Pollack-Pelzner.

L’accord met l’université à l’abri de toute autre action en justice de Pollack-Pelzner, mais ne l’empêche pas de parler de l’affaire. Un porte-parole du cabinet d’avocats de Pollack-Pelzner a déclaré à la Jewish Telegraphic Agency que l’accord ne comprenait pas de détails sur les plaintes particulières qu’il avait déposées contre l’université et qu’il n’obligeait pas l’établissement à lui présenter des excuses.

Plusieurs personnes affiliées à Linfield ont quitté l’université par solidarité avec Pollack-Pelzner à la suite de son licenciement, y compris l’administrateur qui avait financé la chaire du professeur dans le département d’anglais et le directeur du célèbre programme d’études d’œnologie de l’établissement.

Linfield est affiliée aux églises baptistes américaines.

Pollack-Pelzner est actuellement professeur invité à l’université d’État de Portland et chercheur en résidence au Portland Shakespeare Project.

Davis quant à lui est toujours à son poste de président de Linfield près de trois ans après le licenciement de Pollack-Pelzner, malgré les appels à la démission de l’Anti-Defamation League (ADL), et du Conseil des rabbins de l’Oregon, entre autres groupes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.