Visite du président allemand en Israël fin juin
Rechercher

Visite du président allemand en Israël fin juin

Steinmeier saluera le départ de Rivlin et rencontrera son successeur Isaac Herzog ; la visite sera l'occasion d'approfondir les échanges politiques avec le nouveau gouvernement

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier prononce un discours lors du cinquième Forum mondial sur la Shoah au mémorial de la Shoah de Yad Vashem à Jérusalem, le 23 janvier 2020. (ABIR SULTAN / POOL / AFP)
Le président allemand Frank-Walter Steinmeier prononce un discours lors du cinquième Forum mondial sur la Shoah au mémorial de la Shoah de Yad Vashem à Jérusalem, le 23 janvier 2020. (ABIR SULTAN / POOL / AFP)

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier va se rendre prochainement en Israël pour discuter entre autres avec le nouveau gouvernement de l’Etat hébreu après le départ de Benjamin Netanyahu, ont annoncé ses services lundi.

La visite officielle, prévue du 30 juin au 2 juillet, donnera l’occasion à M. Steinmeier de « saluer le départ du président (Reuven) Rivlin et de rencontrer son successeur Isaac Herzog », selon un communiqué.

Le chef de l’Etat allemand, ancien ministre des Affaires étrangères du gouvernement d’Angela Merkel, entend « honorer et renforcer l’amitié et les relations particulières entre l’Allemagne et Israël ».

La visite sera aussi « l’occasion d’approfondir les échanges politiques sur la situation actuelle dans la région avec le nouveau gouvernement israélien ».

M. Steinmeier, dont les fonctions sont essentiellement protocolaires, souhaite notamment aborder les questions « de l’avenir de la société israélienne et des « défis communs » lors de cette visite prévue à l’origine l’an passé, mais repoussée en raison de la pandémie de Covid-19.

Son dernier voyage en Israël remonte au 23 janvier 2020, pour des commémorations marquant les 75 ans de la libération des camps de concentration nazis, où il avait prononcé un discours très émouvant.

Dimanche soir, la chancelière Angela Merkel a félicité le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett, qui est parvenu à former un gouvernement et mettre ainsi un terme aux 12 ans de règne de Benjamin Netanyahu.

La chancelière, qui se retirera elle à l’automne après 16 ans à la tête de l’exécutif de la première économie européenne, a dit souhaiter coopérer « étroitement » avec le nouveau gouvernement.

« L’Allemagne et Israël sont liés par une amitié unique que nous voulons renforcer encore », a-t-elle déclaré.

Âgé de 49 ans, Naftali Bennett a pris les rênes d’un gouvernement hétéroclite de 26 ministres, représentant la gauche, le centre et la droite, ligués par leur seule volonté de chasser du pouvoir M. Netanyahu, inculpé et jugé pour corruption.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...