Rechercher

Wolt lance la livraison d’épicerie à partir de son nouveau magasin à Tel Aviv

Le géant finlandais de la livraison ouvre sa première épicerie à Neve Tzedek ; Israël devient le 18e pays dans lequel la société offre vente et livraison de produits alimentaires

Ricky Ben-David est journaliste au Times of Israël

Des employés de Wolt effectuent des achats pour des clients à l’épicerie Wolt Market de Neve Zedek, à Tel Aviv, en mai 2022. (Crédit : Shai Azeri/Wolt Israel)
Des employés de Wolt effectuent des achats pour des clients à l’épicerie Wolt Market de Neve Zedek, à Tel Aviv, en mai 2022. (Crédit : Shai Azeri/Wolt Israel)

Le géant finlandais de la livraison Wolt accroit sa présence en Israël avec une nouvelle entreprise qui assurera la livraison de produits d’épicerie, depuis Tel Aviv, en plus des livraisons de produits alimentaires et autres marchandises à l’échelle nationale.

Wolt a officiellement ouvert, ce mardi, sa toute première épicerie dédiée, appelée Wolt Market, dans le quartier chic de Neve Tzedek, à Tel Aviv. Les clients pourront y commander leurs courses et les faire livrer. Le concept est similaire au service d’épicerie et livraison « Instacart » en Amérique du Nord – si ce n’est que Wolt dispose de ses propres magasins, et ne s’approvisionne pas auprès de détaillants.

Tel Aviv abrite un certain nombre de chaînes d’épiceries à succès comme AM: PM, Super Yuda, Victory et une succursale de quartier de Rami Levy.

Wolt Market fonctionnera uniquement pour les livraisons – ce qui signifie que les clients ne pourront pas s’y rendre pour faire des achats – et desservira le centre de Tel Aviv, a déclaré la branche israélienne de la société finlandaise, dans un communiqué mardi. Le magasin offrira environ 3 000 références, dont des produits laitiers, des fruits et légumes frais, de la viande, du pain frais et des pâtisseries, des produits surgelés, de l’alcool et des boissons gazeuses, des produits d’hygiène et de nettoyage, des préparations pour nourrissons et des couches. Il offrira également « une variété de produits bio locaux exclusifs » pour répondre à la demande de bio, a précisé la société.

Les frais de livraison du marché Wolt seront identiques à ceux des produits alimentaires (environ 16 shekels actuellement), « nettement inférieurs à ceux des [autres] supermarchés », a assuré Wolt. La collecte en magasin est une autre option possible.

Wolt prévoit d’ouvrir d’autres magasins Wolt Market en Israël cette année, ce qui augmentera le nombre de pays – 17 actuellement – dans lesquels la société effectue de la vente au détail et de la livraison d’épicerie. Il existe à ce jour une centaine de succursales de Wolt Market dans le monde et le Finlandais opère dans la livraison de produits alimentaires et marchandises dans 23 pays au total.

L’épicerie Wolt Market de Neve Neve Tzedek, à Tel Aviv. Mai 2022. (Crédit : Shai Azeri)

La PDG de Wolt Israël, Lior Eshkol, a déclaré dans un communiqué que le secteur de la vente d’épicerie « était en phase de profonds changements ».

« Les clients veulent de la qualité, du service, de la variété et de l’immédiateté, et nous sommes fiers de mener cette révolution technologique et grand public avec nos partenaires », a-t-elle déclaré.

Les opérations de Wolt Market se concentreront « sur la qualité et la fraîcheur des produits, ainsi que sur la satisfaction rapide des clients grâce à… la livraison [rapide], avec notre vaste réseau de livreurs », a déclaré Chen Kadussi, directeur des opérations de Wolt.

Eshkol a expliqué qu’au lieu de faire des gros ravitaillements occasionnels, les clients feront désormais leurs achats de manière plus instantanée et régulière. « Les capacités technologiques et opérationnelles que nous avons développées chez Wolt Israël ces trois dernières années et demie nous permettront d’offrir aux clients l’expérience d’achat qu’ils souhaitent », a-t-il ajouté.

Un livreur Wolt sort d’une pharmacie avec des tests antigéniques qu’il va livrer à un client à Tel-Aviv, en Israël, le lundi 10 janvier 2022. (Crédit : AP Photo/Maya Alleruzzo)

Wolt s’est installé en Israël en 2018 et dessert aujourd’hui 23 villes dans tout le pays. Il a commencé à Tel Aviv avec 26 restaurants et s’appuie aujourd’hui sur un réseau de plus de 2 500 entreprises, comprenant des restaurants, des petits magasins de proximité ouverts à toute heure, des pharmacies, supermarchés, fleuristes, librairies et d’autres magasins.

Le service repose sur environ 9 000 livreurs sous contrat en Israël.

À titre général, Israël abrite un certain nombre de startups et d’entreprises offrant de la vente au détail à distance assortie de livraison. Citons par exemple Trigo Vision, une start-up de vision par ordinateur qui a développé une technologie d’achat sans passage en caisse, Bringg, une plateforme logistique de livraison pour les entreprises, Fabric (anciennement connu sous le nom de CommonSense Robotics), développeur d’installations robotiques de micro-exécution et BionicHive, développeur d’une solution d’entrepôt automatisée basée sur une flotte de robots autonomes synchronisés, qui a récemment obtenu un investissement d’Amazon.

Jessica Steinberg a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...