Rechercher

Yasser Abu Hilala : Le « même tueur » est à l’origine de la mort de Jésus et des Palestiniens

L'ex-directeur général d'Al Jazeera a supprimé son tweet "pour éviter toute confusion", déclarant que chacun pouvait l’interpréter "à sa manière"

Une image partagée par l'ancien directeur d'Al Jazeera déclarant que "le même tueur" est responsable de la mort de Jésus et des Palestiniens. (Crédit : Capture d'écran)
Une image partagée par l'ancien directeur d'Al Jazeera déclarant que "le même tueur" est responsable de la mort de Jésus et des Palestiniens. (Crédit : Capture d'écran)

L’ancien directeur général d’Al Jazeera a partagé puis supprimé vendredi une image qui affirmait que « le même tueur » – sous-entendu les Juifs – était responsable de la mort de Jésus-Christ et des Palestiniens assassinés.

L’image partagée par Yasser Abu Hilala était un montage représentant la Vierge Marie berçant un Jésus mort, et une femme palestinienne dans une pose similaire près du corps d’un jeune Palestinien, vraisemblablement son fils.

Le texte inscrit sur l’image déclarait : « 2000 ans plus tard et le même tueur… »

Après avoir supprimé son tweet, Abu Hilala a écrit sur son compte : « Sur les conseils de ceux dont l’opinion m’inspire confiance, j’ai supprimé le tweet pour éviter toute confusion, tout en soulignant que le dessin n’est pas de moi, que je ne l’adopte pas et que chacun le comprendra à sa manière. »

Il n’est pas tout à fait clair d’où provenait l’image, ni si les personnes qui y sont représentées étaient liées au conflit israélo-palestinien.

En partageant le tweet original, Joshua L. Zarka, directeur général adjoint et responsable des affaires stratégiques au ministère israélien des Affaires étrangères, a dénoncé son « antisémitisme pathétique, vil et pur » et a demandé si Abu Hilala voulait également ajouter les Protocoles des Sages de Sion au montage.

Abu Hilala a dirigé le réseau d’information en langue arabe appartenant au Qatar entre 2014 et 2018.

Les opinions antisémites sont largement répandues dans une grande partie du monde arabe. Les médias arabes intègrent souvent des messages à caractère antisémite.

Yasser Abu Hilala. (Crédit : Twitter)

Le monde arabe a souvent tenu le sionisme et le judaïsme pour responsables de divers malheurs – de l’apparition du groupe terroriste de l’État islamique, des crises financières à la pornographie, en passant par le sida et plus encore.

Le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a un jour affirmé que la Shoah n’avait pas été causée par l’antisémitisme mais par le comportement des Juifs qui travaillaient dans la banque et dans les prêts financiers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...