2 frères en talith agressés à Brooklyn à Yom Kippour
Rechercher

2 frères en talith agressés à Brooklyn à Yom Kippour

Les deux hommes ont été blessés après avoir été traités de “p*tain de juifs” ; la police envisage un possible crime racial

Des juifs orthodoxes près du siège du Habad à Brooklyn, New York, le 12 mai 2008. (Crédit : Serge Attal/Flash90)
Des juifs orthodoxes près du siège du Habad à Brooklyn, New York, le 12 mai 2008. (Crédit : Serge Attal/Flash90)

Deux frères, âgés de 19 et 23 ans, ont été attaqués en rentrant chez eux après l’office de Yom Kippour à Brooklyn, New York.

La police considère l’attaque comme un possible crime racial, a annoncé le New York Daily news. L’unité des crimes raciaux du département mène l’enquête.

Les frères, Dani et Eli Zainback, portaient leurs taliths [châles de prières] et une kippa quand ils ont quitté le Centre juif du parc Flatbush mercredi après-midi.

Trois hommes marchant en sens inverse ont insulté les frères, les traitant de « p*tain de juifs ». Le frère aîné a répondu, disant que c’était leur fête, et en touchant l’un des hommes.

Les agresseurs, qui seraient âgés d’une vingtaine d’années, se sont jetés sur les frères, laissant l’aîné avec des contusions au niveau des côtes et une coupure à la bouche, et le cadet avec un œil au beurre noir et une lèvre coupée, selon le journal. Les attaquants ont fui la scène. Le frère aîné a été transporté à l’hôpital et le plus jeune a été soigné près de la synagogue par des secouristes.

La Ligue anti-diffamation (ADL) a condamné l’agression. « Cet acte repoussant de violence qui aurait été inspiré par la haine est un triste rappel que malgré la liberté de religion sans précédent dont les juifs jouissent aujourd’hui aux Etats-Unis, il reste beaucoup de travail à faire pour combattre les maux de l’antisémitisme et du sectarisme, notamment ici, à New York City », a déclaré Evan R. Bernstein, directeur régional pour New York de l’ADL.

« Le fait que cette agression ait eu lieu au moment le plus solennel de l’année pour les juifs rend cet incident encore plus perturbant », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...