2 soldats légèrement blessés par un engin incendiaire pendant un raid en Cisjordanie
Rechercher

2 soldats légèrement blessés par un engin incendiaire pendant un raid en Cisjordanie

Les troupes procèdent à des arrestations et des fouilles après le regain de violence depuis cinq jours

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un Palestinien jette un cocktail Molotov en direction des forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements dans le village de Beit Omar, près de Hébron, en Cisjordanie, le 11 octobre 2015. Illustration. (Crédit : Hazem Bader/AFP)
Un Palestinien jette un cocktail Molotov en direction des forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements dans le village de Beit Omar, près de Hébron, en Cisjordanie, le 11 octobre 2015. Illustration. (Crédit : Hazem Bader/AFP)

Deux soldats israéliens ont été légèrement blessés tôt mardi matin par un cocktail Molotov jeté sur eux pendant une opération d’arrestations dans le camp de réfugiés de Deheishe, au sud de Bethléem, selon des responsables.

Les soldats sont entrés dans le camp de réfugiés très tôt mardi pour arrêter trois hommes suspectés d’avoir pris part dans de violentes manifestations et d’avoir jeté des pierres. Cette opération faisait partie d’une série de perquisitions menées dans toute la Cisjordanie, et qui a permis d’arrêter 27 Palestiniens, a annoncé l’armée.

Au cours de l’incident de Deheishe, les habitants ont jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats, blessant deux d’entre eux, selon un communiqué de l’armée.

Les forces israéliennes ont repoussé les jeteurs de pierres et d’explosifs à l’aide de « mesures de dispersions d’émeutes », a annoncé l’armée.

Les soldats blessés ont été transportés à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem. L’un souffrait de brulures au deuxième degré en raison de l’engin incendiaire, et le second d’inhalation de fumée, a annoncé une porte-parole de l’hôpital.

Le soldat ayant inhalé la fumée « sortira très probablement de l’hôpital dès ce matin », a annoncé la porte-parole.

Néanmoins, le soldat brûlé par le cocktail Molotov « a été hospitalisé pour des soins supplémentaires », a-t-elle ajouté.

Dans le quartier Abu Sneina à Hébron, où un Palestinien a tenté de poignarder un soldat lundi soir , l’armée a mené des « fouilles dans la zone », pendant lesquelles elle a trouvé « une perceuse à colonne pour la fabrication d’armes, des couteaux commandos, des balles et d’autres équipements militaires », selon un communiqué.

D’autres équipements militaires illicites tels que des fusils de chasse ont été saisis à Bani Zaid, à côté d’Ariel, ainsi qu’à Attil, au nord est de Tulkarem, a indiqué l’armée.

Des soldats israéliens pendant un raid nocturne en Cisjordanie, le 19 septembre 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Des soldats israéliens pendant un raid nocturne en Cisjordanie, le 19 septembre 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)

En plus des trois arrestations à Deheishe, les troupes israéliennes ont arrêté deux membres présumés du Hamas dans la région de Jénine, ainsi que 22 personnes suspectées d’avoir jeté des pierres et participé à des émeutes dans des villes et villages de toute la Cisjordanie, a annoncé l’armée.

Les suspects seront tous interrogés ultérieurement, a annoncé l’armée.

Depuis vendredi, Jérusalem et la Cisjordanie connaissent des attaques palestiniennes toutes dirigées contre les forces de sécurité israéliennes, à l’exception de jets de pierres et de bouteilles de verre qui ont visé un bus vendredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...