25 ans de prison pour un terroriste palestinien
Rechercher

25 ans de prison pour un terroriste palestinien

Imad Tardeh, de Hébron, avait poignardé quatre Israéliens en novembre 2015 à Rishon Lezion

La scène d'une attaque au couteau à Rishon Lezion, le 2 novembre 2015. (Crédit : Facebook/Dixième chaîne)
La scène d'une attaque au couteau à Rishon Lezion, le 2 novembre 2015. (Crédit : Facebook/Dixième chaîne)

Un Palestinien qui avait poignardé quatre Israéliens en novembre 2015 à Rishon Lezion a été condamné mercredi à 25 ans de prison ferme par un tribunal militaire, selon un communiqué de l’armée israélienne.

Imad Tardeh a été reconnu coupable de tentative de meurtre, d’après ce communiqué.

Ce Palestinien originaire de Hébron, en Cisjordanie, alors âgé de 19 ans, avait poignardé quatre personnes et blessé trois dont une grièvement, avant d’être arrêté sur place par la police.

Le tribunal militaire l’a également condamné à verser la somme de 220 000 shekels à ses victimes.

Selon les médias, l’accusé a bénéficié d’un accord avec la justice après avoir reconnu ses intentions criminelles.

Une ambulance évacue un résident blessé de Rishon Lezion après une attaque palestinienne au couteau dans la ville, le 2 novembre 2015 (Crédit : Magen David Adom)
Une ambulance évacue un résident blessé de Rishon Lezion après une attaque palestinienne au couteau dans la ville, le 2 novembre 2015 (Crédit : Magen David Adom)

Même si les violences terroristes se sont notablement espacées depuis plusieurs mois, 41 Israéliens, deux Américains, une Britannique, un Palestinien et un Erythréen ont été assassinés dans des attaques au couteau, à main armée et à la voiture bélier depuis octobre 2015.

Selon les chiffres de l’AFP, quelque 260 Palestiniens, deux Jordaniens et un migrant soudanais ont également été tués, la plupart d’entre eux pendant qu’ils menaient des attaques contre des Israéliens, selon Israël, et beaucoup d’autres pendant des affrontements avec les troupes en Cisjordanie et à la frontière gazaouie, ainsi que pendant des bombardements israéliens sur la bande de Gaza.

La série d’attentats palestiniens qui a commencé à l’automne 2015 a été surnommée l’intifada des « loups solitaires », car beaucoup des attaques ont été menées par des individus qui n’étaient pas liés à des groupes terroristes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...