Une femme de 80 ans parmi les 3 victimes de l’attaque terroriste à Rishon Lezion
Rechercher

Une femme de 80 ans parmi les 3 victimes de l’attaque terroriste à Rishon Lezion

Le terroriste, originaire de Hébron, a été arrêté par la police

Une ambulance évacue un résident blessé de Rishon Lezion après une attaque palestinienne au couteau dans la ville, le 2 novembre 2015 (Crédit : Magen David Adom)
Une ambulance évacue un résident blessé de Rishon Lezion après une attaque palestinienne au couteau dans la ville, le 2 novembre 2015 (Crédit : Magen David Adom)

Un Palestinien a blessé trois Israéliens au couteau lundi à Rishon LeZion, au sud de Tel-Aviv avant d’être arrêté par la police, a indiqué cette dernière.

Deux personnes – un homme âgé d’une quarantaine d’année et un femme de 80 ans – étaient dans un état grave, selon les secouristes du Magen David Adom. La troisième victime, 26 ans, a été légèrement blessée.

Le terroriste, un Palestinien originaire de Hébron, en Cisjordanie, a poignardé l’homme de 40 ans de derrière dans un bus sur la rue Tarmab, il est descendu du bus et a emprunté la rue Herzl où il a poignardé la femme et le jeune homme.

Pendant qu’il descendait le rue Herzl, les résidents ont réalisé ce qui se passait et ont encerclé l’homme. Il est entré dans un magasin de vêtements où il a été enfermé à l’intérieur quand une femme a fui de la boutique et a fermé la porte à clé derrière elle.

Les passants ont convergé vers la boutique pendant que des unités de la police à moto arrivaient. La police a déclaré qu’ils ont empêché la foule de blesser ou même de tuer le terroriste.

« Le terroriste est descendu d’un autobus et à commencer à courir avec un couteau », a déclaré l’une des personnes qui ont coincé le terroriste. « Les gens criaient, ‘Il y a un terroriste! ‘, moi et cinq autres personnes l’avons vu et l’avons poursuivi. Nous [l’avons attrapé] et on a commencé à le frapper au visage [pendant qu’il tenait un couteau]. Nous avons essayé de l’arrêter, mais il a réussi à poignarder deux personnes ».

Un membre du conseil municipal qui faisait partie du groupe qui a arrêté le terroriste a précisé qu’ils l’ont poussé dans un magasin et l’y ont enfermé avec des bâtons placés sur les poignées de porte.

Le maire de Rishon Lezion, Dov Tzur, a confirmé que pendant les dernières minutes de l’attaque, la foule avait enfermé le terroriste dans un magasin. Il a salué le « travail rapide des citoyens et des services de sécurité, de la police et du Magen David Adom ».

Au moment où les policiers sont arrivés, le terroriste n’avait seulement réussi à avancer que d’environ 150 mètres du lieu initial de l’agression, a déclaré le maire.

« Nous devons montrer à toutes [les personnes] qui essaient de nous faire du mal que nous allons poursuivre notre routine », a-t-il ajouté.

Eli Bin, le direccteur du Magen David Adom, a déclaré que les deux personnes dans un état grave ont été rapidement emmenées à l’hôpital Assaf Harofeh, qui se trouve à proximité. L’homme qui a subi des blessures légères a également été emmené à l’hôpital.

Certaines personnes ont été soignées sur les lieux en état de choc, a-t-il ajouté.

Les secouristes du Magen David Adom Yoni Ohayon et Ophir Partenki ont décrit ainsi la scène de l’attaque : « Quand nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons vu dans la rue Herzl, près de la boulangerie, une femme, d’environ 80 ans, gisant sur le trottoir, consciente, et souffrant de saignement dû à une blessure sur le haut du corps. Nous lui avons donné les premiers soins et l’avons évacuée à l’hôpital Assaf Harofeh dans un état modéré à grave ».

Un autre secouriste, Nir Babai, a décrit comment la deuxième victime de l’attaque a été soignée : « Sur le trottoir était assis un jeune homme, âgé d’environ 26 ans, qui souffrait d’un coup de couteau à la jambe. Nous lui avons administré les premiers soins et évacué à l’hôpital ».

Un troisième homme blessé dans l’attaque a été soigné par les secouristes Moshe Pinto et Effi Bar du Magen David Adom : « Nous avons été amenés à un homme, d’environ 35 ans, qui était couché dans un bus qui avait reçu un coup de couteau sur sa partie supérieure du corps. Il était pleinement conscient et il nous a dit qu’il avait remarqué du tumulte dans le bus quand il a soudainement senti un coup dans son dos. Nous lui avons administré les premiers soins et l’avons évacué à l’hôpital Assaf Harofeh dans un état modéré à grave mais stable ».

Le terroriste a été emmené par la police pour un interrogatoire.

Des dizaines d’attaques palestiniennes au couteau ont ciblé les Israéliens au cours des dernières semaines dans une vague de violence qui a également vu des affrontements entre manifestants palestiniens et les soldats de Tsahal et de la police des frontières en Cisjordanie et à Jérusalem.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...