7 Israéliens accusés de complot terroriste avec le Hezbollah
Rechercher

7 Israéliens accusés de complot terroriste avec le Hezbollah

Ils sont inculpés pour avoir reçu des engins explosifs de la part du groupe terroriste chiite et avoir prévu des attaques terroristes dans des zones très peuplées de la région de Haïfa

La clôture de la frontière israélienne avec le Liban, près de Metulla. Illustration. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)
La clôture de la frontière israélienne avec le Liban, près de Metulla. Illustration. (Crédit : Ayal Margolin/Flash90)

Sept citoyens israéliens ont été inculpés d’un complot pour recevoir des engins explosifs du groupe terroriste du Hezbollah au Liban et pour mener des attaques terroristes dans des zones très peuplées de la région de Haïfa.

Six des accusés viennent de la ville de Ghajar, qui chevauche la frontière israélo-libanaise, et sont suspectés d’avoir reçu les bombes, a annoncé la radio militaire.

Les six individus sont accusés d’espionnage, d’aide à l’ennemi en temps de guerre, de possession d’armes sans autorisation, et de contact avec un trafiquant de drogue étranger. Le septième suspect n’est accusé que de trafic de drogue.

Le projet a été découvert quand un fermier de Metulla est tombé sur deux des engins explosifs près de la frontière.

L’enquête de la police et du Shin Bet qui a suivi cette découverte a conclu que les bombes avaient été passées du territoire libanais en Israël par plusieurs des suspects, qui sont membres de la même famille.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...