Rechercher

A l’Opéra d’Israël, la première de « Ode à Theodor Herzl »

L’œuvre originale figure parmi les huit productions présentées à l’opéra de Tel Aviv au titre de la saison 2022/2023

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le Corps de ballet du Ballet de Dortmund présente sa version de "Songe d'une nuit d'été" sur la scène de l’Opéra israélien au titre de la saison 2022/2023 (Crédit : Autorisation de Leszek Januszew)
Le Corps de ballet du Ballet de Dortmund présente sa version de "Songe d'une nuit d'été" sur la scène de l’Opéra israélien au titre de la saison 2022/2023 (Crédit : Autorisation de Leszek Januszew)

Un opéra israélien original inspiré de la vie de Theodor Herzl, ainsi que six opéras classiques et une nouvelle mise en scène du Requiem de Mozart, composeront la saison 2022/2023 de l’Opéra d’Israël.

Composé par Yonatan Cnaan et le librettiste Ido Ricklin, « Theodor », qui sera sur la scène de l’Opéra d’Israël en mai 2023, se déroule successivement à Vienne en 1881, avec un jeune Herzl étudiant, puis en 1895, lorsqu’un Herzl plus âgé couvre le procès d’Alfred Dreyfus, capitaine juif accusé à tort.

La première mondiale de « Theodor » sera dirigée par Nimrod David Pfeffer, qui a récemment fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York.

La saison d’opéra s’ouvrira en novembre 2022 avec une nouvelle production des Contes d’Hoffmann, d’Offenbach, dirigée par Dan Ettinger, conçue et mise en scène par Stefano Poda.

Ettinger dirigera également « Madama Butterfly » de Puccini en décembre 2023, avec la production saluée par la critique du réalisateur polonais Mariusz Trelinski.

Janvier 2023 mettra à l’affiche deux courts opéras – « Cavalleria Rusticana » de Mascagni et « Aleko » de Rachmaninov, une histoire de double meurtre dirigée par Joan Anton Rechi et dirigé par Alessandro de Marchi.

La version de Don Giovanni par l’Opéra d’Israël, sera sur scène en 2023 (Crédit : Autorisation de Yossi Zveker)

« Rinaldo », le premier opéra composé par Haendel à son arrivée en Angleterre, sera présenté pour la première fois en février 2023 sur la scène de l’Opéra d’Israël, sur une musique de l’Orchestre Barrocade. L’intrigue se déroule au 11e siècle pendant le siège de l’armée musulmane par les Croisés.

Le « Don Giovanni » de Mozart par Kasper Holten sera joué en mars et avril 2023, sous la direction de l’Allemand Karl-Heinz Steffans pour ses débuts à l’Opéra d’Israël, après avoir été primé par ailleurs.

Le réalisateur italien Daniele Abbado présentera quant-à lui sa version, acclamée par la critique, de « Il trovatore » de Verdi du Staatsoper de Vienne dirigée par Giuliano Carella.

« Il Trovatore », sur la scène de l’Opéra d’Israël pour la saison 2022-2023 (Crédit : Autorisation de Michael Poehn)

La saison se terminera en juillet 2023 avec une mise en scène spéciale du « Requiem » de Mozart, mêlant lumière et mouvement.

D’éminents solistes de l’Opéra d’Israël partageront la scène au cours de la saison avec des chanteurs d’opéra internationaux, parmi lesquels les ténors Bernard Richter et Charles Workman, le baryton Elchin Azizov, la mezzo-soprano Veronica Simeoni, les sopranos Aurelia Florian et Anastasia Bartoli et le contre-ténor Nicholas Tamanga. Ils seront rejoints par de très jeunes jeunes grandes voix de l’opéra, tels le ténor Long Long et le baryton allemand Enrique Alcantara.

La prochaine saison de danse de l’Opéra d’Israël proposera sept nouvelles productions, à commencer par « L’Effet Pygmalion », dansé sur la musique de Johann Strauss Jr. en septembre 2022.

Octobre dévoilera « Les Lacs des cygnes », quatre œuvres dansées créées par quatre chorégraphes de premier plan, Cayetano Soto, Marie Chouinard, Marco Goecke et Hofesh Schechter, combinant le classique et le contemporain, de Tchaïkovski à Bjork.

« Le lac des cygnes » présenté sur la scène de l’Opéra d’Israël pour la saison 2022-2023 (Crédit : Autorisation de Marie Chouinard)

Le chorégraphe chinois Yang Liping reviendra en décembre 2022 avec « Le Sacre du printemps », sur une musique de Stravinsky mâtinée de musique traditionnelle tibétaine.

En mars 2023, le Ballet de Hanovre et le chorégraphe Marco Goecke présenteront « L’Amant », d’après le roman de Marguerite Duras, dansé sur la musique de Debussy, Ravel, Chopin et autres compositeurs.

Le chorégraphe Hofesh Schechter reviendra avec sa compagnie anglaise en avril 2023 pour présenter « Double Murder », mettant en vedette deux de ses œuvres sur ses propres compositions musicales.

La troupe de Boris Eifman présentera son spectacle « L’Effet Pygmalion » sur la scène de l’Opéra d’Israël en septembre 2022 (Crédit : Autorisation de Souheil Michael Khoury)

Le Corps de ballet des Ballets de Dortmund, riche de talents originaires de 18 pays, présentera sa version du « Songe d’une nuit d’été » en mai 2023, avec une musique originale de Mikael Karlsoon.

La saison de danse se terminera en juillet 2023 avec le Ballet Nacional de Espana pour une célébration de la danse espagnole et du concert, sur les œuvres des chorégraphes Ruben Olmo, Antonio Najarro et Mario Mayo.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...