Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

À Washington, Gallant rencontre Blinken et Sullivan

Le ministre de la Defense doit aussi s'entretenir avec son homologue américain

Le ministre de la Défense Yoav Gallant arrivant pour une réunion avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken, au Département d'État américain, à Washington, le 25 mars 2024. (Crédit : Roberto Schmidt/AFP)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant arrivant pour une réunion avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken, au Département d'État américain, à Washington, le 25 mars 2024. (Crédit : Roberto Schmidt/AFP)

Lundi, à Washington, Antony Blinken a rencontré Yoav Gallant, en visite au département d’État, et lui a rappelé l’opposition des États-Unis à une offensive de grande envergure à Rafah.

Israël a déclaré qu’il ne pouvait pas vaincre le Hamas sans entrer dans Rafah, où le groupe terroriste palestinien dispose de quatre bataillons composés de milliers de terroristes. La ville sert également d’abri à plus d’un million de personnes déplacées par les combats qui se déroulent ailleurs dans l’enclave.

Blinken « a souligné qu’il existait d’autres solutions qu’une invasion terrestre majeure, qui permettraient à la fois de mieux assurer la sécurité d’Israël et de protéger les civils palestiniens », selon un communiqué du porte-parole du département d’État, Matthew Miller.

Gallant et Blinken ont en outre « discuté de la nécessité d’augmenter immédiatement et durablement l’aide humanitaire pour répondre aux besoins des civils à Gaza », a-t-il ajouté.

Le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a de son côté déclaré lundi qu’il avait eu une « discussion constructive sur la meilleure façon d’assurer la défaite durable du [groupe terroriste palestinien du] Hamas à Gaza », avec le ministre de la Défense Yoav Gallant en visite.

« J’ai transmis le soutien indéfectible du président Biden à la sécurité et à la défense d’Israël contre toutes les menaces, y compris l’Iran », a indiqué Sullivan sur X, alors que l’administration Biden cherche manifestement à apaiser les tensions avec Israël qui semblent avoir atteint un nouveau seuil après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annulé son projet d’envoyer une délégation à Washington suite l’abstention des États-Unis de bloquer une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU soutenue cette fois par la Russie et la Chine et qui appelait à un cessez-le-feu mais sans le lier à la libération d’otages.

« J’ai salué l’engagement de Yoav à prendre des mesures supplémentaires pour résoudre la crise humanitaire à Gaza », a ajouté Sullivan, précisant qu’il était heureux d’accueillir Gallant.

Gallant a déclaré à Sullivan, que « les résultats de la guerre détermineront l’issue de la région pour les années à venir », selon un communiqué de son bureau publié lundi à l’issue de leur rencontre.

Au cours de la réunion à la Maison Blanche, qui a duré une heure et demie, les deux hommes ont « discuté des mesures nécessaires pour continuer à vaincre le [groupe terroriste palestinien du] Hamas et à démanteler ses capacités armées et gouvernementales, ainsi que des efforts déployés pour le retour des otages », a déclaré le ministère de la Défense.

Gallant « a insisté auprès du conseiller à la sécurité nationale sur le fait que la manière dont se termine la guerre à Gaza affectera l’État d’Israël et l’ensemble de la région pour les décennies à venir et enverra un message clair », a ajouté son bureau.

Le secrétaire à la Défense Lloyd Austin rencontrera Gallant dans la journée et discutera des moyens de vaincre le groupe terroriste palestinien du Hamas autres que l’incursion terrestre dans la ville de Rafah, située au sud de la bande de Gaza, a annoncé le Pentagone.

Le général de division Pat Ryder, attaché de presse du Pentagone, a déclaré aux journalistes que la rencontre matinale prévue entre Austin et Gallant était maintenue.

« Il existe des moyens de faire face à la menace du Hamas, tout en tenant compte de la sécurité des civils. Beaucoup d’entre elles sont tirées des leçons, de nos propres leçons, de la conduite d’opérations en milieu urbain », a déclaré Ryder. « Je m’attends à ce que les conversations portent sur ce genre de choses. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.