Abbas : Israël ne répond pas aux efforts de paix internationaux
Rechercher

Abbas : Israël ne répond pas aux efforts de paix internationaux

Le président de l’AP a confié à une délégation de juifs mexicains que la Russie continuera d'essayer d’organiser ce sommet malgré l’échec des pourparlers vendredi à Moscou

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu  (à gauche) avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas lors de la photo de famille de la COP21, la conférence des Nations unies sur le changement climatique, au Bourget , le 30 novembre 2015 (Crédit : Martin Bureau/Pool/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas lors de la photo de famille de la COP21, la conférence des Nations unies sur le changement climatique, au Bourget , le 30 novembre 2015 (Crédit : Martin Bureau/Pool/AFP)

Israël n’a pas répondu à l’appel régional et international visant à relancer le processus de paix alors que les Palestiniens ont donné leur accord, a déclaré le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, à une délégation mexicaine juive dans la capitale de facto de Cisjordanie, Ramallah.

Abbas a assuré à la délégation que la Russie continuerait ses efforts pour tenter d’organiser un sommet entre lui et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, mais n’a pas précisé de date, a annoncé samedi la radio publique israélienne.

Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré jeudi que Netanyahu et Abbas étaient d’accord « sur le principe » d’une rencontre à Moscou. Selon la presse russe, les deux dirigeants souhaitent se rencontrer en face-à-face dans l’espoir de raviver les pourparlers de paix.

Le président de l’AP a également souligné qu’une initiative française pour une conférence de paix internationale d’ici la fin de l’année serait une opportunité vitale de sauver le processus de paix. Il a appelé la communauté internationale à soutenir ce projet et à y travailler afin d’en garantir le succès.

Le processus de paix est au point mort depuis que l’initiative américaine d’avril 2014 a échoué. Les deux dirigeants ne se seraient pas parlés en personne depuis 2010, même si des informations non confirmées font état de rencontres secrètes.

Les deux hommes se seraient brièvement parlé pendant la Conférence pour le climat et l’environnement à Paris en novembre dernier (COP 21). Abbas a demandé qu’Israël libère des prisonniers palestiniens et gèle les constructions dans les implantations avant qu’un sommet n’ait lieu, tandis que Netanyahu a déclaré être d’accord pour une rencontre sans conditions préliminaires.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, à Jérusalem, le 15 septembre 2010. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, à Jérusalem, le 15 septembre 2010. (Crédit : Kobi Gideon/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...