ADL : Les manuels scolaires du Hezbollah enseignent l’antisémitisme
Rechercher

ADL : Les manuels scolaires du Hezbollah enseignent l’antisémitisme

L'ADL découvre que les enfants de maternelle sont "nourris" à l'antisémitisme, et demande aux États-Unis et à d'autres de sanctionner les écoles contrôlées par le groupe terroriste

Des partisans du dirigeant du groupe terroriste du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, scandent des slogans avant son discours télévisé dans une banlieue sud de Beyrouth, au Liban, le 5 janvier 2020. (Crédit : Maya Alleruzzo / AP)
Des partisans du dirigeant du groupe terroriste du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, scandent des slogans avant son discours télévisé dans une banlieue sud de Beyrouth, au Liban, le 5 janvier 2020. (Crédit : Maya Alleruzzo / AP)

Les manuels scolaires utilisés dans les institutions contrôlées par le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah enseignent aux enfants « une incitation flagrante à l’antisémitisme et au soutien au terrorisme », selon un rapport publié jeudi par l’Anti-Defamation League (ADL).

L’ADL a déclaré qu’elle avait décidé d’examiner les manuels scolaires étant donné l’influence croissante du Hezbollah au Liban et son contrôle sur le gouvernement. L’organisation a obtenu deux manuels scolaires de 6e publiés par la maison d’édition Mustafa Generation et utilisés dans les écoles contrôlées par le Hezbollah.

Les livres, « L’Islam est notre message » et « Nous et l’histoire », fournissent une description constamment haineuse du peuple juif, depuis les temps anciens jusqu’à nos jours, commente l’ADL dans le rapport intitulé « L’enseignement de l’antisémitisme et du terrorisme dans les écoles du Hezbollah ».

« Le judaïsme est une religion réservée aux juifs, maîtres du monde et empereurs de l’univers, à laquelle personne n’a le droit d’appartenir, quelle que soit sa position », affirme le livre « De nous et de l’histoire ».

« Et c’est ce qui les a rendus haïs et exclus, et peut-être ce qui a intensifié l’aversion des gens à leur égard : leur injustice, leur arrogance, leur avidité et leur monopolisation », ajoute l’ouvrage.

Extrait de « L’Islam est notre message », dans une leçon sur les Juifs Mizrahi du 7e siècle : « Prenons la leçon et l’instruction. Car les sionistes sont les ennemis de l’humanité dans le passé, le présent et le futur à cause de leurs attributs : la tromperie, la trahison, la traîtrise et la rupture des pactes ».

Jonathan Greenblatt, PDG et directeur national de l’Anti-Defamation League, 2 mai 2017. (AP Photo/Carolyn Kaster)

Le chef de l’ADL, Jonathan Greenblatt, a exprimé son indignation.

« Il est choquant que des enfants, dès la maternelle, soient nourris d’antisémitisme à la cuillère, en puisant dans des mensonges pernicieux tels que les Juifs sont sataniques, les Juifs ont tué le Christ et les Juifs essaient de saper les autres religions pour contrôler le monde », dénonce-t-il.

« Ces ‘leçons’ pleines de haine n’ont leur place dans aucune école, mais sont particulièrement dangereuses au Liban, où le Hezbollah prépare les jeunes à devenir des ‘martyrs terroristes' », ajoute-t-il.

« Nous savons depuis longtemps que le Hezbollah utilise une propagande déshumanisante pour justifier la violence contre les Juifs, mais notre analyse de ces manuels scolaires montre jusqu’où les dirigeants du Hezbollah iront pour apprendre aux enfants à haïr », commente l’auteur du rapport, David Weinberg.

L’ADL a appelé les États-Unis et d’autres pays à sanctionner les établissements scolaires liés au Hezbollah.

Ce dernier a été formé au début des années 1980 avec l’aide de l’Iran pour contrer et harceler Israël, qui a occupé le sud du Liban à la suite de la première guerre du Liban en 1982.

Au fil des ans – et grâce à l’entraînement, au financement et au soutien de l’Iran – le groupe terroriste s’est transformé d’une petite guérilla qui utilisait des fusils et des bombes pour tuer les troupes israéliennes et ses collaborateurs libanais, en une organisation terroriste plus puissante avec des milliers de simples roquettes qu’il faisait pleuvoir sur le nord d’Israël et des missiles antichars guidés perfectionnés qu’il tirait sur les positions de l’armée israélienne au sud du Liban.

Le Hezbollah, soutenu par Téhéran, est un groupe terroriste désigné par les États-Unis depuis 1997 et combat aux côtés du régime du président syrien Bachar Assad. Il est le représentant le plus puissant de Téhéran sur la scène régionale et exerce également une influence significative sur la politique libanaise.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...