Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Adolescents enlevés : l’armée arrête 2 hommes à Hébron

Un Palestinien a été blessé dans l'explosion, les troupes auraient localisé des adolescents dans cet emplacement mais ils n'y étaient pas

Des soldats de l'armée israélienne à Hébron (Crédit photo : Yonatan Sindel/Flash90)
Des soldats de l'armée israélienne à Hébron (Crédit photo : Yonatan Sindel/Flash90)

Des soldats ont encerclé une maison dans le quartier de Ein Deir Baha à Hébron dimanche soir et ont arrêté deux personnes.

Les soldats ont ratissé la région pour retrouver les trois adolescents israéliens enlevés par des Palestiniens jeudi soir. Les trois adolescents – Eyal Yifrach, 19 ans, Gil-ad Shaar, 16 ans, et Naftali Frenkel, 16 ans – n’étaient pas dans la maison.

Israël a accusé dimanche le Hamas d’être à l’origine de l’enlèvement. La maison appartenait à des membres d’une famille affiliée au Hamas de premier plan.

La Deuxième chaîne a rapporté que deux membres du Hamas ont probablement été enfermés dans le bâtiment.

Selon des sources palestiniennes, l’armée israélienne a lancé un missile sur le bâtiment, provoquant une forte explosion.

Au moins un Palestinien a été blessé dans l’explosion, selon des reportages.

La plupart des gens dans la maison étaient des femmes, et les affrontements entre manifestants palestiniens et soldats israéliens se sont déroulés à l’extérieur du bâtiment.

Il n’y avait aucune confirmation israélienne immédiate des rapports.

Israël a augmenté de manière significative sa présence sur la sécurité à Hébron, le dimanche après-midi comme un bouclage a été imposé sur la ville, où l’armée israélienne a concentré ses efforts pour traquer les terroristes.

Plus de 80 Palestiniens, dont un certain nombre de responsables du Hamas, ont été placés en détention dans la nuit de samedi.

Le dimanche soir, la Deuxième chaîne a indiqué que la recherche a été axée sur une zone spécifique de Hébron.

Un bataillon supplémentaire de forces d’infanterie a été envoyé à Hébron pour renforcer les effectifs déjà présents et les unités spéciales qui exploitent des ballons d’observation ont également été envoyés sur place pour prendre des positions sur la ville.

Dimanche après-midi par quelque 2 500 soldats avaient été envoyés à la ville, a rapporté Ynet.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.