Affaire Bitan : l’adjoint au maire de Tel Aviv est suspect
Rechercher

Affaire Bitan : l’adjoint au maire de Tel Aviv est suspect

Les enquêteurs soupçonnent Arnon Giladi d’avoir accepté de l’argent de la part du chef de la coalition, sur fond de corruption et de blanchiment d’argent

Arnon Giladi, maire adjoint de Tel Aviv et président de la branche du Likud de la ville. (Avec l'aimable autorisation d'Arnon Giladi)
Arnon Giladi, maire adjoint de Tel Aviv et président de la branche du Likud de la ville. (Avec l'aimable autorisation d'Arnon Giladi)

L’adjoint au maire de Tel Aviv, Arnon Giladi, est le dernier suspect dans l’enquête pour corruption dont fait l’objet le chef de la coalition David Bitan.

Selon Ynet, Giladi a été interrogé pendant plusieurs heures pas l’unité anti-corruption Lahav 433, à Lod.

Selon l’article, les enquêteurs soupçonnent Giladi d’avoir accepté de l’argent de la part de Bitan, sur fond de corruption et de blanchiment d’argent.

Bitan est soupçonné d’avoir reçu des pots-de-vin de la part d’une personnalité du crime organisé en échange de l’octroi d’un appel d’offres lorsqu’il était maire-adjoint de Rishon Lezion entre 2005 et 2015.

Bitan a été interrogé pendant 13 heures dimanches par l’unité Lahav 433.

La police a fait savoir hier qu’elle disposait de fortes preuves contre David Bitan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...