Fortes « preuves » de blanchiment d’argent et de pots-de-vin contre Bitan
Rechercher

Fortes « preuves » de blanchiment d’argent et de pots-de-vin contre Bitan

"La carrière politique de Bitan est terminée mais il ne le sait pas encore", a déclaré une source policière

David Bitan, député du Likud et président de la coalition, pendant une manifestation de soutien au Premier ministre Benjamin Netanyahu près du domicile du procureur général Avichai Mandelblit à Petah Tikva, le 5 août 2017. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
David Bitan, député du Likud et président de la coalition, pendant une manifestation de soutien au Premier ministre Benjamin Netanyahu près du domicile du procureur général Avichai Mandelblit à Petah Tikva, le 5 août 2017. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

L’enquête pour corruption visant le président de la coalition David Bitan qui ne cesse de s’élargir marquera la fin de sa carrière politique, a indiqué lundi une source anonyme à la Dixième chaîne.

Cette source a ajouté que les affaires de pots-de-vin et de blanchiment d’argent impliquant Bitan s’élèvent à des dizaines de millions de shekels et que les enquêteurs ne lui ont présenté qu’une fraction des preuves recueillies contre lui durant son interrogatoire marathon qui a duré treize heures, dimanche.

« La carrière politique de Bitan est terminée mais il ne le sait pas encore », a déclaré une source proche des policiers à la chaîne de télévision.

« Les enquêteurs ne lui ont pas présenté le millième des preuves recueillies contre lui, et il y aura encore d’autres interrogatoires ».

« Il ne s’agit pas seulement de compromis, c’est plus une affaire de pots-de-vin et de blanchiment d’argent », a-t-il ajouté. « C’est un dossier solide ».

Bitan est soupçonné d’avoir reçu des pots-de-vin de la part d’une personnalité du crime organisé en échange de l’octroi d’un appel d’offres lorsqu’il était maire-adjoint de Rishon Lezion entre 2005 et 2015.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...