Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Affrontements entre la police et des émeutiers à Umm al-Fahm

La police a arrêté cinq personnes dans la ville alors que les violences, à la Mosquée al-Aqsa, se propagent ; des troubles ont également été signalés dans d'autres localités arabes

Des émeutiers brûlent des pneus dans la ville arabe israélienne d'Umm al-Fahm, dans le nord du pays, le 6 avril 2023. (Capture d'écran/Twitter; Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
Des émeutiers brûlent des pneus dans la ville arabe israélienne d'Umm al-Fahm, dans le nord du pays, le 6 avril 2023. (Capture d'écran/Twitter; Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

La police s’est heurtée, mercredi soir, aux résidents de la ville d’Umm al-Fahm, une localité arabe du nord du pays, alors que les tensions violentes qui ont eu lieu à la mosquée al-Aqsa de Jérusalem semblent déborder.

Ces échauffourées sont survenues alors que des affrontements ont éclaté à la mosquée pour la seconde nuit d’affilée et que les terroristes palestiniens de la bande de Gaza ont, une fois encore, tiré des roquettes en direction d’Israël, attisant les inquiétudes d’une flambée de violences plus large.

A Umm al-Fahm, des centaines de personnes ont pris part à une marche de solidarité pour Al-Aqsa. Un certain nombre d’émeutiers présents dans la foule ont jeté des pierres sur la Route 65, a fait savoir la police, et les agents sont intervenus pour disperser le rassemblement.

Une unité de policiers sous couverture a été agressée après avoir été identifiée et l’un de ses membres a lancé des tirs de sommation pour permettre aux autres de s’échapper, ont indiqué les forces de l’ordre.

Des images montrent des émeutiers en train de faire brûler des pneus dans les rues.

La police a précisé que cinq mineurs avaient été placés en état d’arrestation, soupçonnés d’avoir jeté des pierres sur les agents.

Il y a aussi eu des troubles dans les communautés arabes israéliennes de Baqa al-Gharbiya, Arraba, Reineh, Kafr Kanna et Kafr Manda, ainsi qu’en Cisjordanie.

Des échauffourées ont éclaté aux abords de la clôture frontalière de Gaza. Les Palestiniens ont incendié des pneus et ils ont lancé des bombes artisanales en direction de la frontière. Selon la radio militaire, les soldats israéliens ont tenté de les disperser.

Des violences qui sont survenues alors que de nouveaux affrontements ont éclaté à la mosquée al-Aqsa. Des images montrent la police anti-émeute tenter de pénétrer sur le site tandis que des individus, enfermés à l’intérieur du lieu de culte, leur jettent des objets.

« Des dizaines de jeunes qui violaient la loi, certains d’entre eux portant un masque, ont amené des pétards et des pierres à l’intérieur de la mosquée avec pour objectif de troubler l’ordre public, tout en profanant la mosquée », a fait savoir la police dans un communiqué.

Les forces de l’ordre ont ajouté que des Palestiniens avaient fermé les portes et qu’ils empêchaient les fidèles de partir de la mosquée.

« Les policiers ont empêché les contrevenants de fermer les portes et de se barricader à l’intérieur de la mosquée et ils ont aidé les fidèles à partir », ont-elles ajouté. « Les émeutiers ont lancé des pétards, jeté des objets et ils se sont livrés à des incitations à la violence ».

Le mont du Temple est le site le plus saint du judaïsme – c’est là que se dressaient les deux Temples bibliques. C’est également le troisième lieu le plus sacré de l’islam et il est administré par la Jordanie, dans le cadre d’un accord délicat qui a été conclu avec Israël.

Les responsables de la sécurité ont craint une escalade des violences entraînée par le mois sacré du ramadan musulman, une période qui est souvent l’occasion d’un pic des tensions entre Israéliens et Palestiniens et qui coïncide, cette année, avec Pessah et avec Pâques. Pessah a commencé mercredi dans la soirée. Les deux premières semaines du ramadan ont été relativement calmes avant que les affrontements n’éclatent à la mosquée al-Aqsa, mardi dans les soirées, entraînant un regain de violences.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.