Agence pour l’emploi : 110 000 nouveaux chômeurs en moins d’une semaine
Rechercher

Agence pour l’emploi : 110 000 nouveaux chômeurs en moins d’une semaine

Plus de 800 000 personnes sont sans emploi ; les licenciements ont augmenté en flèche ; 80 % des nouveaux chômeurs étaient sans emploi lors du premier confinement

Commerces fermés en raison de la pandémie de COVID-19 (Maridav ; iStock par Getty Images)
Commerces fermés en raison de la pandémie de COVID-19 (Maridav ; iStock par Getty Images)

Depuis le début du deuxième confinement, 109 378 Israéliens se sont inscrits au chômage, dont près de 100 000 ont été mis en congés sans solde, a indiqué mercredi l’Agence nationale pour l’emploi.

Le communiqué portait sur la période de six jours entre jeudi, la veille du début du nouveau confinement, et mercredi matin. Plus de 28 000 d’entre eux ont été ajoutés au cours de la seule journée passée.

Les chiffres actuels indiquent qu’un total de 802 314 individus sont enregistrés comme chômeurs à l’échelle nationale – ce qui représente environ un cinquième de la population active – dont 472 734 sont en congé sans solde.

Israël a imposé un nouveau confinement national vendredi, le deuxième dans le pays. C’est la première fois qu’un pays développé impose un nouveau confinement pour enrayer la pandémie de coronavirus. Le confinement devrait durer au moins trois semaines, mais les observateurs ont déclaré qu’il pourrait très bien durer plus longtemps car le pays enregistre des cas quotidiens records.

L’Agence pour l’emploi a déclaré que pour près de 80 % des nouveaux demandeurs d’emploi (86 738), c’était la deuxième fois qu’ils s’inscrivaient au chômage depuis le début de la pandémie en Israël en mars.

Alors que le gouvernement avait été félicité pour sa gestion initiale de la pandémie, mettant en place un confinement strict en mars, de nombreux Israéliens ont exprimé leur frustration face à la mauvaise gestion de la crise sanitaire par le gouvernement au cours des derniers mois, et beaucoup ont dénoncé le second confinement comme étant un coup fatal à leurs moyens de subsistance, suite à un manque de soutien financier perçu pendant le premier.

Selon les derniers chiffres publiés mercredi, le nombre de cas confirmés en Israël depuis le début de l’épidémie est passé à plus de 200 000 – soit 203 136 – un mois après que le pays eut atteint les 100 000 cas.

Mercredi soir, 1 317 décès dus à des coronavirus ont été enregistrés, 658 patients étant dans un état grave, dont 177 sous respirateur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...