Rechercher

Agitation chez les Haart de « My Unorthodox Life » en plein tournage de la saison 2

La créatrice de mode, anciennement orthodoxe a été renvoyée de son agence de mode alors que le tournage a commencé et a demandé le divorce de son second mari qu'elle accuse d'abus

Julia Haart et son plus jeune fils, Aron Hendler. Courtesy of Netflix © 2021
Julia Haart et son plus jeune fils, Aron Hendler. Courtesy of Netflix © 2021

JTA – Dans la première saison de la série Netflix « My Unorthodox Life », Julia Haart avait un mari aimant, une carrière florissante et une famille qui semblait naviguer habilement entre différents niveaux d’observance juive.

La saison 2 racontera une histoire très différente.

En l’espace de 48 heures, Haart a été licenciée d’Elite World Group, la société de mode où qu’elle copréside depuis 2019, a demandé le divorce de son mari avec qui elle était depuis deux ans, le co-PDG Silvio Scaglia Haart et, l’accusant de violence, a demandé une injonction d’éloignement contre lui, selon plusieurs médias spécialisés.

Dans sa demande d’injonction d’éloignement, selon Page Six, Haart a déclaré que Scaglia Haart, qui a pris le nom de famille qu’elle avait choisi lorsqu’ils se sont mariés, a fait preuve d’un comportement « de plus en plus instable, abusif et déséquilibré » au cours des dernières semaines et a également empêché ses quatre enfants d’avoir accès à leur maison commune. Haart est propriétaire de maisons à Manhattan et dans l’est de Long Island.

Ses enfants, qui ont entre 15 et 28 ans, sont nés alors qu’elle vivait dans une communauté juive orthodoxe. L’un d’eux, Aron, un adolescent, fréquente un externat juif et tient à jour un profil sur les réseaux sociaux consacré à la pratique du judaïsme et à l’étude de la Torah.

« Je déteste le Shabbos [le Shabbat] et je n’en veux pas dans ma maison », aurait déclaré Scaglia Haart, selon la plainte de Haart.

 

Le départ de Julia Haart de la communauté orthodoxe où elle a été élevée, qu’elle a qualifiée de très contrôlante, et son ascension rapide dans le monde de la mode étaient au centre de la première saison de « My Unorthodox Life », diffusée en juillet dernier. Le tournage de la deuxième saison a commencé il y a peu, selon le compte Instagram de Mme Haart.

Page Six rapporte que le licenciement de Haart a eu lieu alors que le tournage avait commencé et que Scaglia Haart avait refusé de participer au tournage de la saison.

Également absent de la deuxième saison : Ben Weinstein, qui a été marié à la fille aînée de Haart, Batsheva. Le couple a annoncé sa séparation en novembre, déclarant que leur mariage à un jeune âge, reflétant les normes de leur communauté orthodoxe, avait été une source de tension. Weinstein a récemment déclaré à ses abonnés sur les réseaux sociaux qu’il avait décidé de ne pas participer à l’émission.

Batsheva Haart et Ben Weinstein assistant à la célébration par Elite World Group et Julia Haart de la première de « My Unorthodox Life » de Netflix à The Public Square and Gardens à Hudson Yards, le 15 juillet 2021, à New York. (Crédit : Noam Galai/Getty Images for Elite World Group via JTA)

 

La fille cadette de Haart, Miriam, semble avoir plus de chance en amour. En dernière année à l’université de Stanford, elle a révélé en juillet dernier, peu de temps après que sa famille ait été révélée au public, qu’elle avait une relation avec une Suédoise nommée Nathalie Ulander. Elle a rendu visite à la famille d’Ulander en Suède à la fin de l’année dernière et a posté cette semaine des photos d’elles ensemble à la fête du 22e anniversaire de Miriam Haart à New York.

Julia Haart a confié l’année dernière à la Jewish Telegraphic Agency qu’elle dévoilerait plus de détails que dans l’émission sur sa trajectoire professionnelle improbable dans Brazen, son livre autobiographique à paraître en avril,

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...