Rechercher

Akko : Amateurs d’opéra et pros sur scène pour « La Flûte enchantée »

Des résidents âgés de 5 à 75 ans ont passé les six derniers mois à répéter l'œuvre et à apprendre la tradition lyrique dans le cadre du projet communautaire de l'Opéra d'Israël

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Des solistes, des musiciens et des danseurs de l'Opéra israélien dans "la Flûte enchantée" avec 150 membres de la communauté d'Akko, le 9 janvier 2023. (Autorisation : Opéra israélien)
Des solistes, des musiciens et des danseurs de l'Opéra israélien dans "la Flûte enchantée" avec 150 membres de la communauté d'Akko, le 9 janvier 2023. (Autorisation : Opéra israélien)

Ce sont plus de 150 habitants d’Akko qui monteront cette semaine sur scène dans le cadre d’une série de représentations collaboratives de « La Flûte enchantée », aux côtés des chanteurs lyriques, des danseurs et des musiciens de l’Opéra d’Israël.

« C’est l’opéra en hébreu tout entier », explique Maor Benzino, directeur du Centre culturel d’Akko produit un grand nombre de représentations communautaires tout au long de l’année calendaire. « Tout le monde, de 5 à 75 ans, a pu participer dans le cadre des programmes extra-scolaires ou des programmes pour les retraités – tout le monde s’est réuni ensemble ».

La toute première représentation aura lieu le 9 janvier et suivront plusieurs autres, notamment deux qui auront lieu le mercredi dans la journée pour les élèves de CE2 et de CM1 de la ville qui ont étudié les histoires du prince Tamino, de la Reine de la nuit et de sa fille, Pamina.

« Ils ont étudié l’opéra, comment jouer dans un opéra et ce que l’opéra peut posséder d’unique », a dit Benzino.

Cet événement d’une semaine rentre dans le cadre du projet de sensibilisation communautaire entrepris par l’Opéra d’Israël qui œuvre, dans des villes de tout le pays, à présenter la tradition lyrique au grand public. Le projet de « La Flûte enchantée » a commencé il y a six mois.

« Nous traitons de tout ce qui est culturel ici, pas seulement de l’opéra », continue Benzino. « C’est un processus éducatif pour nous avec des répétitions qui durent toute la journée et où tout le monde monte sur scène : jeunes et moins jeunes, Arabes et Juifs, laïcs et religieux. Nous jouons à guichets fermés ».

Des habitants d’Akko, jeunes et adultes, en répétition pour une représentation collaborative de « La Flûte enchantée » avec les professionnels de l’opéra d’Israël, le 9 janvier 2023. (Autorisation : PR)

Tous les résidents qui se produiront sur scène sont allés à l’Opéra d’Israël à Tel Aviv pour travailler leurs textes et pour essayer leurs costumes, note-t-il.

« Tout le monde est costumé, notamment avec des perruques », dit-il. « C’est ce qu’est censé être l’opéra, tout simplement ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.