Rechercher

Alstom remporte un contrat pour la construction du tramway de Tel Aviv

La multinationale française spécialisée dans le secteur des transports a remporté le contrat de de 858 millions d’euros avec ses partenaires Electra Ltd. et Dan Transportation

Illustration : construction du tramway léger de Tel Aviv, sur le boulevard Jérusalem à Tel Aviv-Jaffa, le 25 février 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Illustration : construction du tramway léger de Tel Aviv, sur le boulevard Jérusalem à Tel Aviv-Jaffa, le 25 février 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Alstom, multinationale française, aujourd’hui spécialisée dans le secteur des transports, principalement ferroviaires, a remporté un contrat pour la conception, la fabrication, la maintenance et le financement des systèmes de la ligne Verte du tramway de Tel Aviv, a rapporté un communiqué du groupe.

Alstom est membre du consortium TMT (TLV Metropolitan Tramway Ltd.) et a remporté le contrat avec ses partenaires Electra Ltd. et Dan Transportation. Ensemble, ils vont ainsi concevoir, fabriquer, maintenir et financer la ligne de la NTA (Metropolitan Mass Transit System Ltd). Le projet est évalué à 2,6 milliards d’euros et la part d’Alstom est estimée à 858 millions d’euros.

« Alstom aura la responsabilité de la conception, l’ingénierie, la fourniture, l’intégration, les essais et la mise en service du système ferroviaire, notamment des voies, de l’électrification, de l’alimentation électrique (système d’économie d’énergie, Hesop), de la signalisation, du système de communication et de la fourniture des 98 voitures Citadis XO5 du tramway. Electra se chargera de la conception et des travaux de génie civil. L’entretien du système sera réalisé par une coentreprise composée de Dan Transportation, Electra et Alstom », indique le communiqué.

« Nous sommes ravis et reconnaissants de pouvoir soutenir la NTA dans le développement du réseau de transport urbain de la ville pour servir des centaines de milliers de résidents chaque jour. Nous pensons que l’accès au transport est indispensable pour promouvoir et encourager les avancées socio-économiques. Tout le monde en bénéficie grâce à la diminution des temps de trajet, des embouteillages et des émissions de dioxyde de carbone. Alstom et ses partenaires Dan Transportation et Electra Ltd., sont persuadés que ce projet participera au déploiement de l’écosystème ferroviaire du pays et à la création de centaines de nouveaux emplois », a déclaré Eran Cohen, directeur général d’Alstom Israël.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un large plan d’investissement dans les transports mis en place en Israël afin de répondre à la demande croissante de mobilité dans le pays. Deux nouvelles lignes de tramway ont été ajoutées (Verte et Violette) pour réduire les embouteillages dans Tel Aviv et transporter ses quatre millions d’habitants. La ligne Verte est la plus longue des deux. Elle s’étend sur 39 km et dessert 62 stations, dont quatre souterraines. Cette ligne traversera la ville du nord au sud, reliant Holon et Rishon Lezion au centre de Tel Aviv, à son université, à la zone d’activités industrielles et commerciales d’Herzliya à l’ouest, et à la zone d’affaires de Kiryat Atidim. La ligne Verte sera constituée de rames à la pointe de l’innovation, prévues pour transporter 76 millions de voyageurs en 2030.

Le ministre des Transports, Israël Katz, (à gauche), et le maire de Tel Aviv, Ron Huldai, inaugurent le nouveau tramway à Tel Aviv, le 13 septembre 2017. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les rames seront composées de deux voitures à plancher bas intégral, de 34 mètres chacune. Les voitures Citadis XO5 seront conçues et fabriquées dans l’usine de tramways Citadis d’Alstom à La Rochelle. Les autres sites français impliqués sont Le Creusot pour les bogies, Ornans pour les moteurs et Villeurbanne pour les systèmes d’information des voyageurs. En outre, l’usine d’Alstom de Fez au Maroc fournira les armoires électriques et de câblage et le site de Charleroi en Belgique fournira la puissance électronique avec un nouveau convertisseur intégré de traction et auxiliaire en 1 500 v ainsi que le système d’économie d’énergie Hesop.

Alstom est présent en Israël depuis 30 ans en tant que fournisseur de confiance d’Israel Railways (ISR) pour les véhicules et services. ISR a récemment prolongé le contrat de maintenance d’Alstom datant de 2014, qui est le seul à être sous-traité dans le secteur ferroviaire du pays. Par ailleurs, la collaboration d’Alstom avec ISR s’est développée grâce à l’obtention de deux contrats pour l’entretien de l’infrastructure d’électrification et pour la conception/fabrication d’un système embarqué ETCS L2. L’acquisition récente de Bombardier par Alstom a également accru la présence du groupe en Israël grâce à la fourniture de voitures à deux niveaux et de locomotives électriques Traxx.

Basé en France, Alstom est présent dans 70 pays et emploie plus de 74 000 personnes dans le monde. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 15,5 milliards d’euros au cours de l’exercice clos le 31 mars 2022.

Alstom est un leader sur le marché des tramways et trains légers avec 26 lignes de véhicules légers livrés clés en main dans 13 pays. À ce jour, plus de 3 000 tramways Citadis ont été vendus à 60 villes dans 20 pays du monde. Un tramway à plancher bas sur 4 en circulation dans le monde a été fabriqué par Alstom.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...