Après 16 mois de détention, Israël libère un député du Hamas
Rechercher

Après 16 mois de détention, Israël libère un député du Hamas

Abu Tir, élu du Conseil législatif palestinien, a été arrêté en 2016 pour son implication présumée dans le financement du terrorisme

Muhammad Abu Tir, député du Hamas au Conseil législatif palestinien, à Ramallah, le 30 juillet 2015. (Crédit : Elhanan Miller/Times of Israël)
Muhammad Abu Tir, député du Hamas au Conseil législatif palestinien, à Ramallah, le 30 juillet 2015. (Crédit : Elhanan Miller/Times of Israël)

Israël a libéré mardi un député du Hamas qui a été détenu pendant 16 mois pour des accusations de terrorisme.

Muhammad Abu Tir, 66 ans, membre du Conseil législatif palestinien, devait se diriger vers la région de Ramallah, en Cisjordanie, après sa libération.

Abu Tir a été arrêté en janvier 2016 à Kafr Aqab, un quartier de Jérusalem Est. Il était soupçonné d’avoir aidé à transférer de l’argent liquide vers la Cisjordanie pour financer des attaques terroristes, et d’avoir reçu de l’argent de cadres du Hamas à l’étranger.

Selon l’acte de son inculpation, Abu Tir a demandé à un cadre du Hamas au Qatar de lui envoyer 100 000 dollars. Il était également accusé d’avoir demandé à un membre du Hamas de lui acheter un pistolet.

Le député palestinien avait déjà été arrêté plusieurs fois par Israël.

En 2012, il avait été libéré après une année de détention administrative et expulsé de Jérusalem. Il lui avait été interdit d’entrer dans la capitale.

En juin 2015, il avait à nouveau été libéré après une autre arrestation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...