Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Après la mort d’un commandant, le Hezbollah pilonne le nord d’Israël

Tsahal affirme avoir tué un officier responsable de l'une des unités régionales du groupe terroriste ; 45 roquettes ont été tirées sur la Galilée occidentale, sans faire de blessés

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un officier de police israélien inspecte un site où des roquettes lancées depuis le sud du Liban ont frappé à Kiryat Shmona dans le nord d'Israël, le 19 juin 2024. (Crédit : Jalaa MAREY / AFP)
Un officier de police israélien inspecte un site où des roquettes lancées depuis le sud du Liban ont frappé à Kiryat Shmona dans le nord d'Israël, le 19 juin 2024. (Crédit : Jalaa MAREY / AFP)

Le Hezbollah a bombardé le nord d’Israël avec quelque 45 roquettes jeudi, après qu’un drone israélien a tué l’un des commandants de terrain du groupe terroriste.

Ce dernier accrochage a maintenu les tensions à la frontière instable, un jour après que le chef du groupe terroriste soutenu par l’Iran a publiquement menacé d’intensifier ses attaques, alors que les hauts gradés de l’armée israélienne se réunissaient pour planifier la lutte contre la menace croissante que représentent les drones du Hezbollah.

Dans un communiqué publié jeudi, le Hezbollah a affirmé avoir lancé des dizaines de roquettes sur une base militaire israélienne située près de la localité de Zarit, dans le nord du pays.

Il a déclaré que ce tir de barrage était une réponse à l’assassinat d’Abbas Ibrahim Hamza Hamada, dans la ville de Deir Kifa, dans le sud du Liban, plus tôt dans la journée de jeudi.

L’armée israélienne a déclaré que 25 roquettes avaient été lancées sur la Galilée occidentale vers 14h30, déclenchant des sirènes dans plusieurs communautés. Une heure plus tard, 20 roquettes supplémentaires ont été tirées sur la même zone, toutes tombant dans des zones ouvertes, selon l’armée.

Les attaques n’ont pas fait de blessés ni de dégâts matériels.

Selon Tsahal, Hamada était responsable des opérations d’une unité régionale du Hezbollah basée dans la région de Jouaiyya, au sud du Liban, une ville proche de Deir Kifa.

L’armée a déclaré qu’il était responsable de la planification et de l’exécution d’attaques contre Israël alors qu’il commandait les forces terrestres du Hezbollah à Jouaiyya, à quelque 11 kilomètres à l’est de Tyr.

Tsahal a déclaré qu’au cours des derniers mois, Hamada « a favorisé l’enracinement du Hezbollah dans le sud du Liban, tout en essayant d’améliorer les combats terrestres de l’organisation ».

Le Hezbollah a annoncé sa mort mais ne l’a pas qualifié de commandant.

Abbas Ibrahim Hamza Hamada, agent du Hezbollah, sur une affiche publiée le 20 juin 2024. (Crédit : Bureau des médias du Hezbollah)

Depuis le 8 octobre, les forces dirigées par le Hezbollah ont attaqué presque quotidiennement des communautés israéliennes et des postes militaires le long de la frontière, le groupe affirmant qu’il le fait pour soutenir Gaza dans le cadre de la guerre qui s’y déroule. Ces dernières semaines, les deux parties ont semblé se rapprocher d’une guerre totale, le Hezbollah tirant davantage de projectiles sur Israël et ciblant des zones plus éloignées de la frontière, où se sont concentrés la plupart des combats.

Lors d’une allocution télévisée mercredi soir, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé que son groupe disposait de nouvelles armes et capacités de renseignement qui pourraient l’aider à cibler des positions plus critiques à l’intérieur d’Israël en cas de guerre totale.

« Nous avons maintenant de nouvelles armes. Mais je ne dirai pas de quoi il s’agit », a-t-il déclaré. « Lorsque la décision sera prise, elles seront visibles sur les lignes de front. »

Alors que les tambours de guerre semblent s’intensifier, le ministre de la Défense Yoav Gallant a rencontré mercredi soir le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, pour discuter de la menace que représente le Liban.

Le ministère de la Défense a déclaré qu’une « attention particulière » avait été accordée à la menace que représentent les drones du Hezbollah et aux moyens qu’Israël peut mettre en œuvre pour mieux la contrer. Ces derniers mois, le groupe terroriste utilise de plus en plus de drones chargés d’explosifs, ainsi que des missiles guidés antichars et des barrages de roquettes.

Mardi, le Hezbollah a publié des images de ce qu’il a déclaré être un de ses drones de reconnaissance survolant le nord d’Israël, y compris le port de Haïfa.

Gallant a été informé des « derniers développements dans la lutte contre le Hezbollah », a indiqué son bureau.

Ont notamment participé à la réunion qui s’est tenue au siège du commandement de la région Nord à Safed le général de division Ori Gordin, chef du commandement de la région Nord ; le général de division Tomer Bar, chef de l’armée de l’air israélienne ; le général de division Rafi Milo, chef du commandement du front intérieur, et le général de division David Zini, chef du Corps d’état-major général.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant (2e à partir de la droite) tient une évaluation avec le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi (2e à partir de la gauche), le chef du Commandement du Nord, le général Ori Gordin (à gauche), et le chef de l’armée de l’air israélienne, le général Tomer Bar (à droite), au QG du Commandement du Nord à Safed, le 19 juin 2024. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Gallant a demandé aux généraux de « se préparer à toutes les éventualités ».

« Nous achevons la préparation terrestre et aérienne, nous renforçons les systèmes de renseignement et nous nous préparons à toute éventualité », a déclaré Gallant dans un communiqué du ministère.

« Nous avons l’obligation de changer la situation dans le nord et de ramener les citoyens chez eux en toute sécurité, et nous trouverons le moyen de le faire », a-t-il déclaré, faisant référence aux dizaines de milliers d’Israéliens déplacés par les attaques du Hezbollah.

Lors de la réunion, Halevi a déclaré à Gallant que l’armée était « très déterminée, prête aujourd’hui à un niveau de préparation très élevé » et prête « à prendre les bonnes décisions ».

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, s’adressant aux troupes, sur le site d’une batterie du Dôme de fer, dans le nord d’Israël, le 19 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Plus tôt dans la journée, Halevi a déclaré que l’armée « possède de puissantes capacités que l’ennemi ne connaît que très peu ».

« Hier, le Hezbollah a diffusé une vidéo présentant une capacité que nous connaissons bien, et nous nous préparons et élaborons des solutions pour faire face à ces capacités et à d’autres », a déclaré M. Halevi aux troupes présentes sur une batterie de défense antiaérienne du Dôme de fer, dans le nord d’Israël.

« Nous possédons bien sûr des capacités infiniment plus puissantes, dont je pense que l’ennemi n’a qu’une connaissance limitée, et nous les utiliserons lorsque cela sera nécessaire et au bon moment », a-t-il ajouté.

Jusqu’à présent, le conflit à la frontière a causé la mort de 10 civils du côté israélien, ainsi que celle de 15 soldats et réservistes de Tsahal. Plusieurs attaques ont également été lancées depuis la Syrie, sans faire de blessés.

Le Hezbollah a nommé 349 membres qui ont été tués par Israël au cours des récents accrochages, principalement au Liban mais aussi en Syrie. Au Liban, 63 autres membres d’autres groupes terroristes, un soldat libanais et des dizaines de civils ont été tués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.