Rechercher

Arabie : le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé Premier ministre

Le dirigeant de facto du royaume pétrolier est remplacé au poste de ministre de la Défense par son frère cadet, Khaled ben Salmane, qui était auparavant vice-ministre de la Défense

Sur cette photo du 22 novembre 2020, le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane assiste à un sommet virtuel du G-20 organisé par vidéoconférence, à Riyad, en Arabie saoudite. (Crédit : Bandar Aljaloud/Palais royal saoudien via AP, Fichier)
Sur cette photo du 22 novembre 2020, le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane assiste à un sommet virtuel du G-20 organisé par vidéoconférence, à Riyad, en Arabie saoudite. (Crédit : Bandar Aljaloud/Palais royal saoudien via AP, Fichier)

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a été nommé Premier ministre, un poste traditionnellement occupé par le roi, selon un décret royal publié mardi.

Mohammed ben Salmane, qui est le dirigeant de facto du royaume pétrolier, sera « le président du Conseil des ministres », a indiqué le décret du roi Salmane publié par l’agence de presse officielle Spa.

En Arabie saoudite, le roi est chef d’Etat et président du Conseil des ministres.

Mohammed ben Salmane était auparavant vice-Premier ministre sous son père, le roi Salmane, ainsi que ministre de la Défense.

Il est remplacé au poste de ministre de la Défense par son frère cadet, Khaled ben Salmane, qui était auparavant vice-ministre de la Défense, d’après la même source.

Khaled ben Salman au département d’État des États-Unis à Washington, D.C., le 28 mars 2019. (Crédit : Département d’État photo de Michael Gross/ domaine public)

Les ministères de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de l’Energie, n’ont pas été touchés par le remaniement gouvernemental, selon le décret royal.

Le prince Mohammed, qui a eu 37 ans le mois dernier, est en première ligne pour succéder à son père.

Ces dernières années, des rumeurs croissantes ont circulé sur l’état de santé du roi, 86 ans, qui a été hospitalisé deux fois cette année, le plus récemment en mai, selon des informations de presse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...