Rechercher

Au Qatar, le prince héritier saoudien parle de « relations solides » avec Doha

Le Qatar et l'Arabie saoudite avaient rétabli leurs relations diplomatiques en janvier dernier après plus de trois ans et demi de crise dans le Golfe

Sur cette photo publiée par le Palais royal saoudien, le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, au centre à gauche, est accueilli par l'émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, à son arrivée à l'aéroport de Doha au Qatar, le mercredi 8 décembre 2021. (Crédit : Bandar Aljaloud/Palais royal saoudien via AP)
Sur cette photo publiée par le Palais royal saoudien, le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, au centre à gauche, est accueilli par l'émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, à son arrivée à l'aéroport de Doha au Qatar, le mercredi 8 décembre 2021. (Crédit : Bandar Aljaloud/Palais royal saoudien via AP)

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, dirigeant de facto du royaume, a souligné jeudi les « relations solides » avec le Qatar, à l’issue de sa première visite à Doha depuis la crise diplomatique déclenchée en juin 2017 et leur réconciliation en début d’année.

Arrivé mercredi soir, Mohammed ben Salmane, dit MBS, a discuté de la sécurité régionale avec l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, a rapporté jeudi l’agence de presse officielle qatarie QNA.

Les deux parties ont partagé leurs vues « sur tout ce qui pourrait protéger la stabilité et la sécurité dans la région », selon la même source.

L’émir du Qatar « a souligné que cette importante visite allait approfondir les liens forts et historiques (entre les deux pays), tout particulièrement au regard des évènements que la région traverse », a-t-elle ajouté.

Le prince héritier saoudien a de son côté souligné les « relations solides » entre les deux pays, selon l’agence de presse saoudienne SPA.

« La visite affirme la solidité des relations fraternelles entre nos deux pays, et la volonté commune d’approfondir la coopération bilatérale dans tous les domaines », a dit MBS dans un message adressé à l’émir du Qatar, selon SPA.

Alors que le Qatar accueille la Coupe du monde de football dans un an, les deux dirigeants ont visité jeudi le stade de Lusail, où doit avoir lieu la finale.

Le Qatar et l’Arabie saoudite, pays voisins, avaient rétabli leurs relations diplomatiques en janvier dernier après plus de trois ans et demi de crise dans le Golfe.

En juin 2017, l’Arabie saoudite, ainsi que les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte, avaient rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l’accusant d’alimenter les troubles dans la région.

Ils reprochaient notamment à Doha d’être trop proche de l’Iran, puissance régionale rivale du royaume saoudien, et de soutenir des groupes radicaux, ce que les autorités qataries ont toujours démenti.

Avant le Qatar, le prince héritier saoudien s’est rendu à Oman et aux Emirats arabes unis dans le cadre d’une tournée régionale.

Il s’est envolé jeudi après-midi pour Bahreïn avant de visiter le Koweït lors de cette tournée, menée en vue du sommet du Conseil de coopération du Golfe qui doit avoir lieu mi-décembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...