Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Australie : Début du procès de Malka Leifer pour pédocriminalité

Le tribunal du comté de Victoria a tenu une séance à huis clos pour sélectionner le jury du procès de l'ancienne directrice, accusée d'avoir abusé de ses élèves

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Malka Leifer. (Crédit : YouTube)
Malka Leifer. (Crédit : YouTube)

Le procès de Malka Leifer, ancienne directrice d’une école juive ultra-orthodoxe accusée d’avoir abusé sexuellement de ses élèves à Melbourne, a débuté mardi.

Plusieurs audiences préliminaires avaient déjà eu lieu, et un tribunal de Melbourne avait jugé Leifer apte à être jugée. Mais il aura fallu attendre septembre dernier pour que soit fixée la séance d’ouverture de l’audience de mardi, qui portait sur la sélection d’un jury.

Environ 80 jurés potentiels ont été vus entrant dans l’audience à huis clos, au cours de laquelle les parties ont négocié jusqu’à 15 jurés permanents. Leifer était présente à l’audience de mardi.

Le juge Mark Gamble, du tribunal du comté de Victoria, est en charge de l’affaire qui devrait durer environ six semaines.

Mercredi, la défense et l’accusation feront des déclarations d’ouverture lors de la première audience publique du procès. La première des plaignantes – les sœurs Dassi Erlich, Nicole Meyer et Elly Sapper – devrait témoigner jeudi.

Liefer nie les 74 chefs d’accusation pesant sur elle, dont celles de viol, attentat à la pudeur, agression sexuelle sur enfant, qui auraient été commis entre 2004 et 2008 alors qu’elle était enseignante en études religieuses et directrice de l’école Adass Israel de Melbourne.

Ses avocats ont longtemps maintenu que Leifer était innocente, plaidant non-coupable pour tous les chefs de l’acte d’accusation.

La principale de l’école ultra-orthodoxe pour filles Adass Israel, Malka Leifer, à gauche, avec ses élèves, et parmi elles Nicole Meyer, au centre, en 2003. (Autorisation)

« Je suis soulagé et ravi que ce jour soit enfin arrivé et nous attendons avec impatience qu’un semblant de justice soit rendu », a déclaré Manny Waks, responsable de Voice Against Child Sexual Abuse, une organisation basée en Israël qui lutte contre la maltraitance des enfants dans la communauté juive.

« Nous soutenons toutes les personnes touchées par ce procès », a-t-il ajouté.

Leifer avait quitté Israël pour prendre un poste à Adass Israel à Melbourne en 2000. Des allégations d’abus sexuels à son encontre ont commencé à faire surface huit ans plus tard.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.