Autorité des parcs : Les tortues de mer échouées étaient probablement mortes
Rechercher

Autorité des parcs : Les tortues de mer échouées étaient probablement mortes

Les animaux ont été retrouvés couverts de peinture rouge sur une plage du nord du pays

Illustration : Une tortue de mer sauvée retourne à la mer après avoir été libérée par les membres du centre national de sauvetage des tortues de mer (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
Illustration : Une tortue de mer sauvée retourne à la mer après avoir été libérée par les membres du centre national de sauvetage des tortues de mer (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Deux tortues de mer, dont les carcasses peintes et violentées ont suscité l’indignation, ce week-end, sur les réseaux sociaux, étaient probablement mortes lorsqu’elles se sont échouées sur la plage et avant de subir des maltraitances, a estimé l’Autorité de la nature et des parcs israélienne samedi dans un communiqué.

Les images des deux animaux ont été postées sur Facebook par un militant oeuvrant dans la préservation des plages vendredi et elles ont rapidement été partagées par les utilisateurs, suscitant l’indignation.

Des informations parues dans les médias en hébreu ont fait savoir que des pierres ont également été retrouvées près des cadavres – qui ont été recouverts de ce qui semblait être une peinture rouge – ce qui avait entraîné l’inquiétude d’une éventuelle lapidation des tortues ayant entraîné leur mort sur la plage de Betzet, au sud de Rosh Hanikra, sur la frontière nord d’Israël avec le Liban.

Toutefois, l’Autorité a fait savoir que ces créatures marines étaient probablement mortes ou sur le point de mourir lorsqu’elles ont atteint le rivage.

כמה עצוב, מזעזע, ומכעיס ????יום שישי, חג שני של פסח.בבוקר – אנשים טובים עוזרים לשחרר חזרה לים צב ים ששוקם במרכז…

Posted by Tom Fisher on Friday, 6 April 2018

« De manière regrettable, chaque année, ce sont environ 300 tortues de mer qui sont rejetées sur les plages israéliennes après avoir été blessées par des déchets marins, des filets de pêche, des bateaux à moteur et autres », a expliqué le communiqué.

« La majorité sont déjà mortes lorsqu’elles s’échouent et celles qui sont encore en vie… sont prises en charge au centre de secours de l’Autorité de la nature et des parcs pour les tortues de mer ».

Toutefois, cette dernière a noté la gravité d’attaquer des animaux sauvages, qu’ils soient vivants ou morts.

La plage de Betzet est l’un des sites le long de la côte israélienne où les tortues de mer se rendent sur le rivage pour enfouir leurs oeufs dans le sable. Les tortues caouannes et les tortues vertes peuplent la mer Méditerranée et les deux espèces placent leurs oeufs sur la côte israélienne.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...