Rechercher

Avis de démolition à Givat Ronen après une attaque d’un extrémiste juif

Les autorités pourront démolir les bâtiments d'ici 3 jours ; des hommes soupçonnés de provenir de l'avant-poste ont agressé des Palestiniens et des militants israéliens vendredi

L'avant-poste de Givat Ronen en Cisjordanie le 25 octobre 2006. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash 90)
L'avant-poste de Givat Ronen en Cisjordanie le 25 octobre 2006. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash 90)

Les forces de sécurité ont affiché des avis de démolition dimanche soir dans l’avant-poste illégal de Givat Ronen, en Cisjordanie, quelques jours après que des extrémistes juifs, vraisemblablement originaires de l’avant-poste, ont attaqué des Palestiniens et des militants israéliens à proximité.

Ces avis permettent aux autorités d’évacuer et de démolir les bâtiments dans un délai de trois jours.

On ignore si les ordres de démolition de l’avant-poste, situé au sud de Naplouse, sont liés aux événements de vendredi.

Des images des violentes agressions dans le village palestinien de Burin ont montré un groupe d’hommes, apparemment originaires de Givat Ronen, attaquant des militants de gauche et des Palestiniens avec des gourdins et des pierres, blessant au moins six personnes et incendiant une voiture.

Le ministre de la Sécurité intérieure Omer Barlev a dénoncé dimanche l’attaque comme étant « l’action organisée d’un groupe terroriste ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...