Bar Refaeli et sa mère reconnues coupables de délits fiscaux
Rechercher

Bar Refaeli et sa mère reconnues coupables de délits fiscaux

Dans le cadre d'un accord de peine, la mannequin évite la prison, mais effectuera neuf mois de travaux d'intérêt général, tandis que Tzipi Refaeli purgera 16 mois de détention

La top-modèle israélienne Bar Refaeli arrive au tribunal de Tel Aviv pour une audience, le 20 juillet 2020. (Crédit : Yariv Katz/POOL)
La top-modèle israélienne Bar Refaeli arrive au tribunal de Tel Aviv pour une audience, le 20 juillet 2020. (Crédit : Yariv Katz/POOL)

La top-modèle Bar Refaeli et sa mère, Tzipi Refaeli, ont comparu lundi devant un tribunal de Tel-Aviv pour leur jugement pour délits fiscaux dans le cadre d’une négociation de plaidoyer.

Selon l’accord de plaidoyer, la mannequin évite la prison, mais effectuera neuf mois de travaux d’intérêt général, tandis que Tzipi Refaeli purgera 16 mois derrière les barreaux. Toutes deux ont plaidé coupables au début de l’audience.

Elles devront verser une amende de 2,5 millions de shekels (environ 640 000 euros) ainsi qu’un total de 8 millions de shekels (2 millions d’euros) d’arriérés d’impôts.

Les procureurs affirment que Bar Refaeli, 34 ans, et sa mère ont caché des dizaines de millions de shekels de revenus aux autorités fiscales.

Dans cette affaire, il s’agissait de déterminer l’endroit où elle devait payer des impôts pendant les années 2009-2012 : en Israël ou à l’étranger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...