Begin se moque de la montée de la loyauté “ridicule” envers le chef du parti
Rechercher

Begin se moque de la montée de la loyauté “ridicule” envers le chef du parti

Le député du Likud explique son absence aux 2 rassemblements du parti pour soutenir Netanyahu, alors que les enquêtes se poursuivent contre le Premier ministre

Le député Benny Begin (Likud)  lors d'un vote sur le projet de loi sur les implantations, une loi controversée qui cherche à légitimer les avant-postes illégaux de Cisjordanie, dans la Knesset le 7 décembre 2016 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Le député Benny Begin (Likud) lors d'un vote sur le projet de loi sur les implantations, une loi controversée qui cherche à légitimer les avant-postes illégaux de Cisjordanie, dans la Knesset le 7 décembre 2016 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le député du Likud Benny Begin s’est moqué jeudi de ce qu’il a décrit comme une tendance croissante au sein de son parti où les membres devaient exprimer leur fidélité personnelle au chef du Likud, Benjamin Netanyahu.

« J’ai récemment entendu dire que parmi les valeurs du Likud, il y a une nouvelle valeur appelée ‘fidélité au leader’. Je l’ai entendu de la direction du Likud. Je n’étais pas au courant d’une telle valeur […]. Je pense que c’est une évolution très grave, et une absurdité absolument ridicule », a déclaré Begin, le fils du légendaire Premier ministre du Likud Menahem Begin, à la radio militaire.

Begin a tenu ces propos après avoir été invité à expliquer son absence lors des rassemblements du Likud du 9 août et à celui de mercredi soir, organisé par le président de la coalition, David Bitan, pour soutenir le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui est cœur de deux enquêtes et de scandales de corruption entourant le Premier ministre et sa famille.

Au cours des deux rassemblements, Netanyahu a lancé des attaques foudroyantes contre la presse, l’accusant de profiter des enquêtes pour corruption le concernant dans le but de mettre fin à son mandat de Premier ministre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...