Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Belloubet : « Pour moi, l’antisémitisme, c’est l’exacte négation du projet républicain »

Avec la fin de l'année qui approche à grands pas, beaucoup de personnel de l'éducation se plaignent des consignes du gouvernement pour évoquer le viol antisémite de Courbevoie

La ministre française de l'Éducation, Nicole Belloubet, pendant une session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, à Paris, le 7 mai 2024. (Crédit : Ludovic Marin/AFP)
La ministre française de l'Éducation, Nicole Belloubet, pendant une session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, à Paris, le 7 mai 2024. (Crédit : Ludovic Marin/AFP)

Tous les chiffres le montrent : depuis l’attaque du 7 octobre par le Hamas sur Israël, l’antisémitisme a explosé en France. Un rapport du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) publié en janvier montre une augmentation de plus de 1 000 % des actes antisémites à partir du 7 octobre, par rapport à l’année précédente.

Cette vague antisémite touche la plupart des départements français, les établissements d’enseignement supérieur, mais aussi les écoles. Invitée lundi sur BFMTV, la ministre de l’Éducation nationale Nicole Belloubet a révélé que pas moins de 650 actes antisémites ont été recensés dans les établissements scolaires français depuis le 7 octobre.

« La singularité de l’antisémitisme, c’est qu’il peut prendre différentes formes en fonction des circonstances extérieures. Nous avons le 7 octobre dernier connu cet attentat gravissime qui a redonné une nouvelle forme à l’antisémitisme », explique-t-elle.

La ministre s’est également exprimée sur le viol à caractère antisémite d’une enfant de 12 ans par trois jeunes de son âge le 18 juin dernier à Courbevoie : « J’entends l’inquiétude de nos compatriotes de confession juive. […] Pour moi, l’antisémitisme, c’est l’exacte négation du projet républicain ».

Des manifestants tiennent une banderole « violée à 12 ans parce que juive » (G) lors d’une manifestation à l’appel d’associations dont SOS Racisme et la Fondation des femmes pour dénoncer l’antisémitisme, à Paris le 20 juin 2024, après le viol collectif antisémite d’une jeune fille de 12 ans à Courbevoie, dans la banlieue parisienne. (Crédit : Zakaria ABDELKAFI / AFP)

Face à cette recrudescence de l’antisémitisme à l’école, Nicole Belloubet affirme qu’un « signalement systématique » est effectué par « le professeur, le proviseur, l’élève » et que l’Education nationale y répond par des « sanctions systématiques et, en amont de tout cela, dans les programmes d’enseignement […] il y a vraiment une prise en charge de ce combat ».
« On ne met pas la poussière sous le tapis, » assure-t-elle.

Emmanuel Macron a par ailleurs demandé mercredi 19 juin qu’un « temps d’échange » sur le racisme et l’antisémitisme soit organisé dans tous les établissements scolaires. La ministre confirme avoir instruit les chefs d’établissements de prévoir « une séquence de dialogue et d’explication » avec les élèves autour de la lutte contre l’antisémitisme d’ici la fin de l’année.

La demande s’est accompagnée de « ressources pédagogiques » censées faciliter le travail des professeurs. De leur côté, des enseignants ont exprimé leurs doutes face à la réponse de la ministre, expliquant qu’un certain nombre d’élèves au collège et lycée sont déjà en vacances, quand d’autres n’ont en tête que leurs examens.

Une professeure de français interrogée par Europe 1 accuse le gouvernement de prendre une « posture, […] je trouve que c’est encore plus humiliant et encore plus blessant pour la communauté juive que cette tragédie soit traitée de la sorte ».

Toujours selon Europe 1, des enseignants du primaire confient qu’il est trop délicat pour eux d’aborder le viol de l’enfant.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.