Ben Gurion a-t-il utilisé ce stylo pour signer la Déclaration d’Indépendance ?
Rechercher

Ben Gurion a-t-il utilisé ce stylo pour signer la Déclaration d’Indépendance ?

Le descendant d'un signataire du document historique tente de vendre l'objet pour 500 000 dollars, mais ses affirmations sont contestées par des experts

David Ben Gurion signe la déclaration d'indépendance israélienne, le 29 novembre 1947. (Crédit : Hans Pinn/GPO)
David Ben Gurion signe la déclaration d'indépendance israélienne, le 29 novembre 1947. (Crédit : Hans Pinn/GPO)

Le petit-fils de David-Zvi Pinkas, signataire de la Déclaration d’Indépendance d’Israël, tente de vendre un stylo qui, selon lui, a été utilisé par la plupart, sinon la totalité, des fonctionnaires qui ont signé le document proclamant l’existence de l’État d’Israël en 1948.

« Pour autant que je sache, tout le monde a signé avec ce stylo. Il ne serait pas exagéré de dire que c’est le deuxième artefact historique le plus important, après la Déclaration d’indépendance », a déclaré au radiodiffuseur public Kan le descendant de Pinkas, qui tente de vendre l’objet aux enchères pour au moins 500 000 dollars.

Toutefois, Kan a enquêté sur cette affaire et a découvert que le célèbre stylo plume Parker 51 n’a probablement été utilisé que par Pinkas, un militant sioniste qui est ensuite devenu ministre.

Sur le document fondateur, les signatures semblent être écrites avec différentes formes d’encre. Des photos de la signature montrent également qu’ils ont chacun utilisé un stylo différent, ont déclaré les experts à Kan.

La déclaration d’indépendance israélienne. I

Selon Shimon Dana, expert en stylos et propriétaire du magasin Dana Pens à Tel Aviv, le stylo utilisé par le premier Premier ministre israélien David Ben-Gourion, était un stylo plume Katab fabriqué localement.

L’emplacement du stylo de Ben-Gurion reste inconnu, selon le réseau.

Avec ces nouvelles informations, le prix de départ de la vente aux enchères du stylo de Pinkas pourrait être modifié.

Le stylo utilisé par David-Zvi Pinkas pour la signature de la Déclaration d’indépendance israélienne. (Capture d’écran : Kan)

Sur les 37 signataires du document emblématique – parmi lesquels figurent les futurs Premiers ministres Golda Meir et Moshe Sharett – 25 l’ont signé le 14 mai 1948 à Tel Aviv, aux côtés de Ben-Gurion, tandis que 11 autres étaient bloqués dans Jérusalem assiégée et ont ajouté leur signature plus tard, et qu’un autre était à l’étranger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...