Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Ben Gvir annule l’office de prière sur la place Dizengoff à Tel Aviv

L'office de prière, organisé en réponse par les chefs du mouvement de contestation anti-refonte, a été pour le moment déplacé à un autre endroit

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, lors d'un événement organisé par la police, à Jérusalem, le 17 août 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, lors d'un événement organisé par la police, à Jérusalem, le 17 août 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir a finalement annulé un rassemblement de prière prévu jeudi sur la place Dizengoff à Tel Aviv, destiné à protester contre les militants qui avaient perturbé un office de Yom Kippour qui séparait les sexes, selon un communiqué publié par le chef du parti d’extrême droite Otzma Yehudit.

Cette information survient après que Ben Gvir s’était engagé à résister aux fortes pressions pour annuler le rassemblement et après qu’une manifestation prévue contre son office a été déplacée vers un autre endroit de la ville blanche.

Des membres de la coalition avaient plus tôt sommé le ministre d’annuler son office de prière orthodoxe pour éviter de souffler sur les braises suite aux affrontements ayant eu lieu lors de Yom Kippour, entre des militants laïcs et des personnes qui s’étaient rassemblées sur la place pour prier en présence d’une cloison qui séparait les hommes et les femmes, et ce, en violation d’un décret de la mairie de Tel Aviv, d’une décision du tribunal de première instance de Tel Aviv et d’un arrêt de la Cour suprême.

En réponse à cet office, un autre office de prière avait été organisé par les leaders du mouvement de protestation anti-gouvernemental, dont le groupe Kaplan Force. Un office qui a été critiqué et depuis déplacé à un autre endroit.

A LIRE – Herzog sur Kippour : les clivages, un « véritable danger pour la société israélienne »

Lors de l’ouverture de la réunion hebdomadaire du cabinet, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait affirmé que la situation actuelle « exige que nous fassions des efforts pour réduire les frictions entre nous – et pour renforcer l’unité entre nous ».

Mardi, Netanyahu avait appelé les deux parties à calmer le jeu, sommant les leaders de faire preuve de responsabilité dans leurs actes. Mais le Premier ministre avait dans un premier temps diffusé un communiqué qui prétendait que « des manifestants de gauche [avaient] fait preuve de violence contre des Juifs », ajoutant « qu’il semble qu’il n’y ait aucune frontière, aucune norme et aucune limite à la haine chez les extrémistes de gauche ».

Des personnes prient tandis que des activistes protestent contre la non-mixité dans l’espace public lors d’une prière publique sur la place Dizengoff à Tel Aviv, le 25 septembre 2023, à l’occasion du Yom Kippour. (Crédit : Itai Ron/Flash90)

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.