Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Ben Gvir visite le QG de la police

Le chef de la police, Kobi Shabtai, a montré au ministre d'extrême-droite les installations et les armes tactiques

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, à gauche, et le chef de la police, Kobi Shabtai, au siège de la police à Jérusalem, le 9 janvier 2023. (Crédit : YouTube/Police israélienne)
Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, à gauche, et le chef de la police, Kobi Shabtai, au siège de la police à Jérusalem, le 9 janvier 2023. (Crédit : YouTube/Police israélienne)

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a effectué lundi sa première visite au quartier général de la police, à Jérusalem, depuis sa prise de fonction au gouvernement. Le chef de la police israélienne, Kobi Shabtai, et le chef-adjoint, David Bitan lui ont fait visiter les installations.

« La police est forte aujourd’hui, mais elle doit être encore plus forte », a déclaré l’ultra-nationaliste Ben Gvir devant des responsables de la police, quelques jours après son entrée en fonction, recevant des pouvoirs sans précédent sur la politique menée par la police dans le cadre de son accord de coalition conclu avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Oui, il y aura des défis et des choses à faire, mais je suis venu ici aujourd’hui pour vous dire merci, à vous, à vos partenaires et à vos familles. En fin de compte, c’est vous qui payez le prix de notre sécurité. Avec l’aide de Dieu, ce sera pour la victoire d’Israël », a déclaré Ben Gvir.

Après une visite des armes tactiques de la police, Ben Gvir s’est assis pour, comme il est de coutume, signer le livre d’or.

« Merci pour tous les sacrifices, les luttes, les heures, les nuits et les jours. Avec l’aide de Dieu, nous renforcerons les forces, pour créer une police encore plus forte, car une force de police forte c’est un État d’Israël fort », a écrit Ben Gvir.

Shabtai a précédemment critiqué publiquement la loi qui a accordé à Ben Gvir un contrôle accru sur les forces de police, affirmant que cette décision éroderait la confiance du public.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.