Bennett : de nouveaux vaccins arriveront le 1er août
Rechercher

Bennett : de nouveaux vaccins arriveront le 1er août

Le Premier ministre affirme que la vaccination des jeunes peut se poursuivre sans interruption, les nouveaux vaccins arrivant au fur et à mesure de l'expiration des stocks

Le Premier ministre Naftali Bennett préside la réunion hebdomadaire du cabinet, à Jérusalem, le 11 juillet 2021. (Crédit : Ronen Zvulun/Pool via AP) 
Le Premier ministre Naftali Bennett préside la réunion hebdomadaire du cabinet, à Jérusalem, le 11 juillet 2021. (Crédit : Ronen Zvulun/Pool via AP) 

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré dimanche qu’Israël avait conclu un accord avec Pfizer pour avancer la livraison de davantage de vaccins COVID-19 au 1er août, après avoir fait des pieds et des mains pour garantir l’achat d’un nouveau lot depuis l’expiration du stock existant du pays à la fin du mois de juillet.

Au début de la réunion hebdomadaire du cabinet, M. Bennett a déclaré qu’il s’était entretenu samedi avec le PDG de Pfizer, Albert Bourla, et qu’il avait conclu l’accord, qui, selon lui, « nous garantit un stock continu de vaccins en Israël ».

Selon le site d’information Walla, dans le cadre de l’accord, quelque 200 000 vaccins seront envoyés à l’État juif.

Appelant les adolescents à se faire vacciner, M. Bennett a souligné qu' »il y a des vaccins pour tout le monde » – à la fois pour la première et la deuxième dose, puisque la nouvelle cargaison arrivera juste au moment où le lot de vaccins existant expirera.

M. Bennett a ajouté que le gouvernement travaillait à l’élaboration d’une politique qui permettrait de continuer à organiser des événements de masse sans provoquer d’infections massives. Il n’y a pas eu d’autres détails sur la question, bien qu’il ait été signalé précédemment qu’une certaine forme de système de « Passeport vert » pourrait revenir, permettant l’accès à certains événements et lieux uniquement aux personnes vaccinées et rétablies.

La campagne de vaccination israélienne n’est actuellement ouverte qu’aux personnes âgées de 12 ans et plus. Les autorités ont approuvé le vaccin pour les jeunes de 12 à 15 ans au début du mois de juin, mais elles n’ont commencé à encourager la vaccination de cette tranche d’âge qu’à la fin du mois dernier, en réponse à l’augmentation du nombre de cas.

Selon le site d’information Walla, quelque 29 % des jeunes de 12 à 15 ans ont été vaccinés, et 11 % ont contracté le COVID-19 et s’en sont remis. Cela porte le taux d’immunité à quelque 40 %, soit moins que les 50 % espérés par le ministère de la santé.

Une jeune Israélienne se fait administrer une dose du vaccin Pfizer-BioNTech dans un centre de vaccination de Tel Aviv-Jaffa, le 5 juillet 2021. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Israël s’est efforcé d’utiliser ou d’échanger plus d’un million de doses de vaccin qui expirent à la fin du mois de juillet.

La semaine dernière, un avion transportant quelque 700 000 doses du vaccin Pfizer a décollé pour la Corée du Sud, dans le cadre d’un accord prévoyant l’envoi par Séoul de nouveaux vaccins en échange plus tard dans l’année. Ces doses doivent également expirer à la fin du mois, et les autorités coréennes ont rapidement pris des mesures pour les acheminer vers les centres de distribution.

Dimanche, M. Bennett a remercié le ministre de la Santé, M. Nitzan Horowitz, d’avoir contribué à la conclusion de cette « première mondiale » et a déclaré qu’Israël recevrait ces 700 000 doses dans les mois à venir.

La résurgence du virus due au variant Delta est devenue un problème majeur pour le nouveau gouvernement de Bennett, moins de deux mois après que les cas ont diminué à la suite de la vaccination de masse, permettant à Israël de lever la plupart des restrictions et de rouvrir la vie publique.

On pense que le variant est plus à même d’infecter même les personnes vaccinées, bien que dans la plupart des cas, elle ne provoque qu’une forme légère de la maladie chez les personnes vaccinées.

Le ministère de la Santé a déclaré dimanche que 261 nouveaux cas avaient été détectés la veille, 0,6 % des tests s’étant révélés positifs.

Il y avait 4 130 cas actifs et 44 cas graves. Le nombre de décès s’élève à 6 436 après que cinq décès ont été confirmés ces derniers jours, après presque deux semaines sans décès. Le ministère a déclaré que 5 728 526 Israéliens ont reçu au moins une dose de vaccin, dont 5 190 709 ont été complètement vaccinés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...