Rechercher

Bennett se rendra en Inde en avril pour marquer 30 ans de relations diplomatiques

Les liens bilatéraux continuent de progresser dans l'ère post-Netanyahu : le Premier ministre rencontrera Narendra Modi ainsi que la communauté juive locale

Le Premier ministre Naftali Bennett à gauche, s'entretient avec le Premier ministre indien Narendra Modi lors de la conférence sur le climat COP26 à Glasgow, en Écosse, le 2 novembre 2021. (Crédit : Haim Zach / GPO)
Le Premier ministre Naftali Bennett à gauche, s'entretient avec le Premier ministre indien Narendra Modi lors de la conférence sur le climat COP26 à Glasgow, en Écosse, le 2 novembre 2021. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Le Premier ministre Naftali Bennett doit effectuer une visite officielle en Inde le mois prochain pour commémorer 30 ans de relations diplomatiques entre les deux nations, a annoncé samedi le bureau du Premier ministre.

Il devrait partir le 2 avril pour rencontrer le Premier ministre indien Narendra Modi et d’autres responsables indiens, ainsi que des membres de la communauté juive locale.

« Je suis ravi d’effectuer ma première visite officielle en Inde à l’invitation de mon ami, le Premier ministre Modi, et ensemble, nous continuerons à ouvrir la voie aux relations entre nos pays », a déclaré Bennett.

« Les relations entre nos deux cultures uniques – la culture indienne et la culture juive – sont profondes et reposent sur une profonde appréciation et des collaborations significatives. Il y a beaucoup de choses que nous pouvons apprendre des Indiens, et c’est ce que nous nous efforçons de faire », a déclaré Bennett, s’engageant à étendre la coopération « à d’autres domaines, de l’innovation et de la technologie, de la sécurité et du cyber-espace, à l’agriculture et au changement climatique ».

Le Premier ministre Naftali Bennett a rencontré pour la première fois le Premier ministre indien Narendra Modi en marge du sommet de la COP26 de l’ONU à Glasgow en novembre, et l’a décrit comme une « personne qui a relancé la relation entre l’Inde et Israël, qui met en relation profonde entre deux civilisations uniques ».

Bien que New Delhi ait reconnu l’Etat d’Israël en 1950, les liens ont longtemps été froids entre les deux nations, en grande partie à cause de l’importante population musulmane de l’Inde et de son rôle de leader dans le mouvement des non-alignés de l’époque de la guerre froide.

Des relations diplomatiques complètes ont été établies en 1992.

Sous la direction de l’ancien Premier ministre Atal Bihari Vajpayee, les relations entre l’Inde et Israël se sont épanouies, culminant avec la visite du Premier ministre Ariel Sharon en 2003, la première d’un Premier ministre israélien.

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon, à gauche, et le Premier ministre indien Atal Bihari Vajpayee saluent les médias avant les pourparlers à New Delhi, en Inde, le mardi 9 septembre 2003. (Crédit : AP Photo/Manish Swarup)

Les relations bilatérales en matière de défense, économiques et diplomatiques ont continué de se développer ces dernières années, et Modi – membre du parti de droite Bharatiya Janata, comme Vajpayee,– est devenu le premier Premier ministre indien à se rendre en Israël en 2017.

Le prédécesseur de Bennett, Benjamin Netanyahu, et Modi sont des amis proches qui se sont souvent comblés d’éloges publics et de bons vœux. Netanyahu a placé une photo encadrée de lui-même avec le Premier ministre indien se promenant pieds nus sur une plage israélienne dans son bureau de Jérusalem, où tous les dirigeants en visite pouvaient la voir.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, et son homologue indien Narendra Modi, visitent l’usine de dessalement de l’eau de la plage d’Olga, le 6 juillet 2017. (Crédit : Kobi Gideon / GPO)

Bien que Netanyahu ne soit plus au pouvoir, les relations bilatérales continuent de progresser.

Lors d’un voyage en Israël l’année dernière, où il a invité Bennett à lui rendre visite, le ministre indien des Affaires étrangères Subrahmanyam Jaishankar a salué les relations commerciales entre son pays et Israël, déclarant lors d’une réunion avec des PDG et des responsables gouvernementaux que l’Inde considère Israël « à bien des égards » comme le partenaire le plus fiable et le plus innovant.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...