Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Berlin insiste sur la surveillance de l’AfD par les renseignements intérieurs

Les députés du Bundestag ont débattu pendant plus de deux heures sur la défense de la démocratie dans un pays encore marqué par les horreurs du Troisième Reich

Joerg Urban, chef du parti d'extrême droite allemand AfD en Saxe, lors d'un congrès du parti à Dresde, dans l'est de l'Allemagne, le 10 avril 2021. (Crédit : JENS SCHLUETER / AFP)
Joerg Urban, chef du parti d'extrême droite allemand AfD en Saxe, lors d'un congrès du parti à Dresde, dans l'est de l'Allemagne, le 10 avril 2021. (Crédit : JENS SCHLUETER / AFP)

La ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser, a insisté jeudi sur « l’importance » de la surveillance par les renseignements intérieurs du parti d’extrême droite créé par des nazis, AfD, dont elle compare l’idéologie avec celle des nazis.

Huit jours après la révélation par un média d’une réunion où des membres de l’AfD ont discuté avec des néo-nazis d’un plan d’expulsion d’Allemagne de personnes étrangères ou d’origine étrangère, les députés du Bundestag ont débattu pendant plus de deux heures sur la défense de la démocratie dans un pays encore marqué par les horreurs du Troisième Reich.

« Il est juste et nécessaire que l’Office de protection de la Constitution (les renseignements intérieurs allemands, ndlr) observe avec attention l’AfD », a déclaré la ministre social-démocrate.

« Celui qui rêve de ‘reconquête’ et ‘remigration’ est en phase avec les idées qui ont ouvert la voie aux lois raciales inhumaines des nationaux-socialistes de la conférence de Wannsee (où a été décidée la solution finale pour les juifs, ndlr) et de la Shoah », a martelé sous les applaudissements Mme Faeser. « Rien de tout cela est inoffensif », a-t-elle continué.

« Soyez assurés que nous allons utiliser tous les instruments de notre vaillante démocratie, les moyens du droit pénal comme les interdictions d’association » pour combattre l’AfD, a-t-elle prévenu, promettant également « d’assécher les sources de financement de ce milieu ».

La révélation de cette réunion qui a eu lieu à Potsdam, près de Berlin, en novembre, a provoqué une onde de choc dans le pays, alors que l’AfD bénéficie d’intentions de vote record dans les sondages, de 21 à 23 % à l’échelle nationale. Le parti dépasse même les 30 % dans les Länder d’ex-Allemagne de l’Est, comme la Saxe, la Thuringe et le Brandebourg où des élections régionales cruciales se tiendront au deuxième semestre.

Une manifestation contre le racisme, l’extrême droite et le parti allemand Alternative pour l’Allemagne (AfD), devant l’hôtel de ville principal de Berlin, le 17 janvier 2024. (Crédit : CHRISTIAN MANG / AFP)

Dans plusieurs villes allemandes, à Berlin, mais aussi à Cologne (ouest), Fribourg (sud-ouest), des milliers de personnes ont manifesté ces derniers jours pour défendre la démocratie.

À Potsdam, où avait eu lieu la réunion il y a près de trois mois, près de 10 000 citoyens, dont le chancelier social-démocrate Olaf Scholz et sa ministre écologiste des Affaires étrangères Annalena Baerbock, ont défilé le week-end dernier.

De plus en plus de voix se sont élevées, portées surtout par le parti social-démocrate, pour réclamer une interdiction de l’AfD.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.