Beyoncé dépense 3 500 $ dans une charcuterie juive à Toronto
Rechercher
Salé et fumé

Beyoncé dépense 3 500 $ dans une charcuterie juive à Toronto

La chanteuse a commandé la viande fumée célèbre de Caplansky's pour une collation d’après concert

Beyonce sur scène le 9 mai 2016 avec une robe créée par le styliste israélien Inbal Dror (Crédit : autorisation Formation Nation)
Beyonce sur scène le 9 mai 2016 avec une robe créée par le styliste israélien Inbal Dror (Crédit : autorisation Formation Nation)

Beyoncé aime sa viande fumée. Comment le savons-nous ? Parce qu’elle en aurait commandé pour la modique somme de 3 500 dollars (un peu plus de 3 000 euros), l’autre soir, à Deli Caplansky’s, à Toronto.

La superstar de la musique doit avoir très faim après sa performance de deux heures au Rogers Centre, mercredi, pour avoir envie des meilleurs petits plats juifs de Toronto.

Elle a oublié temporairement son régime végane (elle possède un service de livraison de repas végétalien pour 16 euros) pour se jeter sur les tranches maigres et tendres de poitrine salée et fumée qui fondent presque dans la bouche. (Croyez-nous, nous avons mangé au Caplansky’s, donc nous savons de quoi nous parlons.)

De toute évidence, Queen Bey n’a pas mangé tous ces délicieux sandwichs à la viande fumée toute seule. Elle avait un grand entourage à nourrir.

Un employé de Caplansky’s a confirmé à Fader que « 99 % » de la commande de Beyoncé étaient composés de la célèbre viande fumée de la charcuterie. Nous nous demandons pourquoi, puisqu’elle y allait franchement de toute façon, elle n’a pas essayé les kishke, knishes, donuts au sirop d’érable et bacon (décidément pas casher), ou la poutine (Zane Caplansky rajoute de la viande fumée sur sa version de cet aliment de base du Canada français).

Et a-t-elle nettoyé tous les plats de charcuterie avec le Deli King Spiced Dark Rye Lager de Caplansky’s, que son propriétaire, Zane Caplansky, a déclaré être encore meilleur avec un goût d’aneth aigre ?

Le propriétaire de l'épicerie fine de Toronto, Zane Caplansky coupe sa célèbre viande fumée (Crédit : Edward Pond)
Le propriétaire de l’épicerie fine de Toronto, Zane Caplansky coupe sa célèbre viande fumée (Crédit : Edward Pond)

Le buzz sur les méga-commandes de la mégastar arrive pile au bon moment pour Caplansky’s, qui vient d’ouvrir un nouvel emplacement dans la section de Yorkville de Toronto. En plus de la localisation d’origine de l’épicerie sur College Street, Caplansky’s dispose également de deux emplacements à l’aéroport Pearson de Toronto et a des projets d’expansion à travers le Canada.

Maintenant que nous savons que Beyoncé aime goûter les spécialités locales, nous, ici, en Israël, nous demandons si elle va dépenser 3 500 dollars en falafels quand elle sera ici en août, pour donner deux concerts à Tel-Aviv.

Au moins le falafel est végétalien. Et c’est probablement mieux pour la ligne de la chanteuse, qu’elle a exhibé sur scène lors de sa tournée mondiale dans une ligne de vêtements créés par le designer israélien Inbal Dror.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...