Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Biden : l’accord nucléaire est bon pour Israël

Le vice-président américain a défendu l'accord nucléaire avec l'Iran devant des dirigeants juifs

Le vice-président Joe Biden au Forum Saban, le samedi 6 décembre 2014 (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le vice-président Joe Biden au Forum Saban, le samedi 6 décembre 2014 (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le vice-président américain, Joe Biden, s’est adressé aux dirigeants juifs au sujet de l’accord avec Iran, et leur a déclaré que « c’est un bon accord pour les États-Unis, pour le monde, et pour Israël ».

Il a ajouté que l’argument défendant la théorie que l’accord donnera de l’argent à l’Iran pour financer des groupes terroristes et des acteurs déstabilisateurs « est tout à fait légitime » mais a poursuivi son argumentaire en expliquant pourquoi l’accord nucléaire rendra le monde plus sûr.

Il a expliqué qu’en vertu des normes internationales, l’Iran devrait avoir le droit d’avoir un programme nucléaire civil mais a toutefois admis que l’accord était une « source de confusion ».

Il a ajouté qu’en vertu des protocoles additionnels – les accords annexes signés par l’Iran et l’AIEA – « ils ne pourront jamais, jamais, jamais obtenir une arme nucléaire, légalement. Cela ne signifie pas qu’ils n’essaieront mais dans 40 ans à partir de maintenant, les inspecteurs pourront y aller ».

‘Les sanctions ne seront que suspendues’

Martelant ses propos, Biden a promis qu’il y aura des inspections 24/24 et 7 jours sur 7 des sites nucléaires iraniens et a affirmé que le régime d’inspection était plus complet que jamais et « impressionnant ».

Il a aussi ajouté que les sanctions seront seulement « suspendues » et qu’elles ne sont même pas encore suspendues.

Ce commentaire au sujet des sanctions intervient quelques heures après que le chef suprême de l’Iran, Ali Khamenei, a déclaré l’Iran ne se conformerait pas à l’accord si les sanctions n’étaient que suspendues et non pas entièrement levées.

Lorsqu’on l’interroge sur les apparentes auto-inspections iraniennes sur le site nucléaire de Parchin organisées dans le cadre de l’accord avec l’AIEA, il a répondu qu’il ne discutera de cela que quand la presse quittera la pièce.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.