Bitan : le meurtre de Rabin n’était “pas politique”
Rechercher

Bitan : le meurtre de Rabin n’était “pas politique”

Quelques heures avant la cérémonie d’hommage au Premier ministre assassiné en 1995 à Tel Aviv, le député du Likud qui préside la coalition critique le “rassemblement de gauche” annuel

David Bitan, député du Likud  et président de la coalition, le 11 janvier 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
David Bitan, député du Likud et président de la coalition, le 11 janvier 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

David Bitan, président de la coalition et député du Likud, a déclaré samedi que l’assassinat du Premier ministre Yitzhak Rabin il y a 21 ans par un extrémiste juif n’avait pas été causé par les actes ou les paroles de politiques, mais perpétré par un individu seul qui voulait mettre fin au processus de paix entre Israël et les Palestiniens.

« Ce n’était pas un meurtre politique, et cela n’a rien à voir avec les politiques. C’était un meurtre commis par un individu seul, qui voulait interrompre le processus [de paix] », a déclaré Bitan pendant un rassemblement à Holon.

Les déclarations de Bitan ont eu lieu peu avant la cérémonie annuelle d’hommage à Rabin à Tel Aviv.

Le député du Likud a souligné qu’il ne s’y rendrait pas. Bitan a ajouté qu’il pensait que la cérémonie, qui a eu lieu samedi soir, devrait être financée par l’Etat. « Si cela ne dépendait que de moi, a-t-il déclaré, je ferais financer l’évènement par l’Etat, et il y aurait une cérémonie publique officielle, pas un évènement de gauche. »

Des Israéliens assistent à un rassemblement commémorant les 21 ans de l'assassinat du Premier ministre Yitzhak Rabin, place Rabin à Tel Aviv, le 5 novembre 2016. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Des Israéliens assistent à un rassemblement commémorant les 21 ans de l’assassinat du Premier ministre Yitzhak Rabin, place Rabin à Tel Aviv, le 5 novembre 2016. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...