Bob Dylan aurait changé de nom en raison de l’antisémitisme
Rechercher

Bob Dylan aurait changé de nom en raison de l’antisémitisme

Les grands-parents de Dylan, né Robert Allen Zimmerman en 1941, ont fui les pogroms antisémites de la fin du 19e et du début du 20e siècle pour partir s’installer aux Etats-Unis

Le chanteur Bob Dylan sur la scène du Madison Square Garden de New York, le 30 janvier 1974, lors de l'une de ses trois apparitions avec The Band à New York. Robbie Robertson, à gauche, accompagne Dylan à la guitare. (Crédit : AP / Ray Stubblebine)
Le chanteur Bob Dylan sur la scène du Madison Square Garden de New York, le 30 janvier 1974, lors de l'une de ses trois apparitions avec The Band à New York. Robbie Robertson, à gauche, accompagne Dylan à la guitare. (Crédit : AP / Ray Stubblebine)

La transcription d’une vieillie interview de 1971 entre Bob Dylan et le musicien Tony Glover, mort l’année dernière, suggère après près de 50 ans que le célèbre artiste pourrait avoir changé de nom en raison de l’antisémitisme.

Dans une conversation retranscrite du 22 mars 1971, Dylan dit, en blaguant : « Cela n’aurait pas marché si j’avais changé mon nom en Bob Levy. Ou Bob Neuwirth. Ou Bob Doughnut. »

Bob Dylan se penche davantage et plus sérieusement sur son identité juive dans des annotations rajoutées manuellement sur les documents.

« Beaucoup de gens ont l’impression que les Juifs ne sont que des prêteurs sur gage et des commerçants. Beaucoup de gens pensent que tous les Juifs sont comme ça. Eh bien, c’était parce que c’est tout ce qui leur était ouvert. C’est tout ce qu’ils étaient autorisés à faire », a-t-il écrit.

L’interview avait été réalisée pour un article que Glover écrivait pour le magazine Esquire, mais l’article n’a jamais été terminé.

Le document, parmi d’autres dont des lettres échangées entre les deux amis, sera prochainement vendu aux enchères par la veuve de Glover. Ils révèlent également que Dylan avait initialement écrit la chanson « Lay Lady Lay » pour Barbra Streisand.

L’auteur-compositeur-interprète américain Bob Dylan sur scène du festival « Les Vieilles Charrues » à Carhaix, dans l’ouest de la France, le 22 juillet 2012. (Crédit : AP / David Vincent)

Les grands-parents de Dylan, né Robert Allen Zimmerman en 1941, ont fui les pogroms antisémites de la fin du 19e et du début du 20e siècle pour partir s’installer aux Etats-Unis.

Bob Dylan a commencé à utiliser son nom de scène au tout début de sa carrière, alors qu’il étudiait à l’université du Minnesota et jouait dans des cafés folk pour quelques dollars.

Il a rejoint rapidement Greenwich Village, le quartier bohème de New York. Joan Baez l’a fait connaître en l’invitant à jouer lors de ses concerts.

Pendant longtemps, il a été considéré que son nom avait pour origine le poète gallois Dylan Thomas, que Robert Zimmerman connaissait. Puis il a expliqué qu’il s’agissait en fait d’une déformation de son deuxième prénom, Allen, avant de déclarer au Chicago Daily News en 1965 : « J’ai pris Dylan parce que j’ai un oncle qui s’appelle Dillion. J’ai modifié l’orthographe mais seulement parce que ça faisait mieux. J’ai lu des textes de Dylan Thomas et ça ne ressemble pas aux miens. »

Bob Dylan a fait légalement changer son nom auprès de la Cour suprême américaine en 1962.

Âgé aujourd’hui de 79 ans, la légende du folk a sorti en juin dernier son premier album de chansons originales en huit ans, « Rough and Rowdy Days ».

Avant la pandémie actuelle, Bob Dylan se produisait régulièrement en concert. Il avait notamment prévu une série de concerts en avril au Japon et en juin aux Etats-Unis, tous annulés.

Bob Dylan a reçu le prix Nobel de littérature en 2016 – il est le premier chanteur à avoir reçu cette distinction.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...