Ce que les escrocs aux Bitcoins vous diront au téléphone pour vous tromper
Rechercher
'Faites partie des chanceux qui n'ont pas attendu...'

Ce que les escrocs aux Bitcoins vous diront au téléphone pour vous tromper

Le Times of Israel a obtenu un script de l'un des centres frauduleux du secteur des crypto-devises qui se multiplient en Israël après la mise au ban des opinions binaires

Fraude téléphonique (Photo d'illustration :  (iStock)
Fraude téléphonique (Photo d'illustration : (iStock)

Le mois dernier, le chef sortant de l’Autorité israélienne des titres, Shmuel Hauser, a averti que les crypto-devises sont en passe de devenir la prochaine industrie des options binaires. En d’autres mots, la future arnaque israélienne engrangeant des milliards de dollars.

« Nous sommes très préoccupés par les ICOs (initial coin offerings) et les crypto-devises », a ainsi indiqué Hauser. « Nous ne voulons pas qu’ils deviennent la prochaine mutation des options binaires ou un refuge pour les fraudeurs ».

Le Times of Israel a constaté qu’il y avait de plus en plus de preuves émanant de multiples sources que la prédiction de Hauser puisse se réaliser et que de nombreux opérateurs du secteur des options binaires – aujourd’hui hors-la-loi – n’ont pas fermé boutique mais se sont tout simplement tournés vers les ventes de bitcoins, d’ICOs et de crypto-devises.

Certaines entreprises ont réorienté leurs centres d’appels existants et ils offrent dorénavant des bitcoins en utilisant les mêmes techniques que celles qui étaient en cours dans le secteur des options binaires : En utilisant de faux noms et en faisant de fausses promesses.

Image d’illustration de Bitcoins (Autorisation : BitsofGold)

Le Times of Israel a obtenu la copie d’un document de l’un de ces centres d’appels, fournie par un ex-employé qui a indiqué avoir passé toutes ses journée à démarcher des clients en Europe et à appeler certains qui avaient laissé leurs informations de contact sur la page de l’entreprise.

Cet employé a préféré rapidement démissionner, dégoûté de ce qu’il avait vu.

Ce qui suit est la transcription de ce que les commerciaux de la firme doivent dire aux clients alors qu’ils tentent de tromper des victimes :

« Bonjour monsieur ou madame.

Permettez-moi de me présenter. Je m’appelle [pseudonyme].

Etes-vous monsieur/madame X? [confirmation de l’identité]. Est-ce votre adresse courriel ?

Je vous contacte suite à la demande d’information que vous avez faite sur Internet concernant les crypto-devises, les bitcoins, Ethereum, etc.

Je viens vers vous pour vous donner toutes les informations possibles sur cette alternative d’investissement.

OK : Alors vous connaissez déjà les crypto-devises ?

NON : D’accord, je suppose que c’est pour cela que vous avez déposé votre requête et je veux vous donner la confirmation que vous avez bien fait de nous contacter. Avez-vous quelques minutes à me consacrer ?

Continuez et demandez : Etes-vous devant ou à côté d’un ordinateur ?

Si ce n’est pas le cas, prenez un rendez-vous à une heure et à une date dites devant un ordinateur.

YES: Ecoutez-le et félicitez-le. « Bravo, je vois que vous êtes déjà bien informé.
Laissez-moi maintenant vous expliquer qui nous sommes ».

Continuez et demandez : Etes-vous devant ou à côté d’un ordinateur ?

Si ce n’est pas le cas, prenez un rendez-vous à une heure et à une date dites devant un ordinateur.

COMMENCEZ LA PRESENTATION :

Les crypto-devises sont donc une devise virtuelle mais qui sont toutefois très réelles parce qu’il est probable qu’elles deviennent la seule devise à l’avenir. Vous pouvez déjà les échanger ou spéculer, vous pouvez même payer votre voiture avec, comme avec n’importe quelle autre devise, mais avec ce paramètre que les crypto-devises ne sont pas gérées par les banques ou contrôlés par les gouvernements centraux.

Et, plus important encore, les bitcoins ne subissent pas l’influence du monde financier traditionnel – qui est très opaque, je suis sûr que vous en conviendrez, et qui est responsable de nombreuses crises que connaît le monde.

Vous me suivez ? [confirmation]. Alors laissez-moi nous présenter.

Nous sommes [ici, le commercial donne le nom de l’entreprise pour laquelle il appelle], nous sommes régulés par [ici, le commercial donne le nom d’une banque nationale d’un pays industrialisé], qui nous régule et contrôle les institutions financières en activité, par exemple [ici, le commercial donne le nom d’institutions financières connues et établies].

Notre objectif est de donner un accès et un soutien à de nombreux investisseurs grâce à cette formidable capitalisation alternative, qui se trouve hors du système élitiste et intrusif dans nos portefeuilles.

Une file de personnes voulant acheter des Bitcoins aux abords de l’ambassade des bitcoins de Tel Aviv, décembre 2017 (Crédit : Simona Weinglass/Times of Israel)

Je vais juste vous rappeler les files d’attentes devant les banques de Chypre au mois de mars 2013 lorsque la banque centrale européenne avait empêché les clients de retirer leurs fonds. Ce n’est pas arrivé très loin de nous. Vous en convenez, n’est-ce pas ? [confirmation]

Voilà, nous avons presque terminé. Je vais juste vous donner quelques faits :

Le marché des devises virtuelles a permis une capitalisation de presque deux mille milliards de dollars en seulement 12 ans. Nous ne pouvons plus parler de bulle ou d’engouement. Vous êtes d’accord avec moi ? [Ecoutez].

Les profits moyens sur toutes les crypto-devises ont augmenté de plus de 600 % UNIQUEMENT CE MOIS-CI et depuis le lancement des bitcoins, leur valeur a augmenté de 9 000 %. Depuis leur création en 2009, le bitcoin est passé de 0,9 euros à 4 900 euros.

Un épargnant moyen à nos côtés peut se garantir des intérêts supérieurs à 42 % par an, et un minimum de 6 % garanti pour le premier mois, vous le réalisez…

Qu’en pensez-vous ? [Attendez une réponse, écoutez, notez]

Avez-vous déjà investi auparavant – acheté des actions ? Une assurance-vie ? Des biens immobiliers par exemple ?

[Soyez calme et notez les informations].

Ce que nous vous offrons, c’est de commencer avec un compte découverte qui vous assurera un taux exceptionnel de 6 % sur 30 jours quel que soit votre investissement. Nos clients investissent habituellement 5 000 euros initialement.

[Ecoutez.]

Après 30 jours, vos fonds et les intérêts seront disponibles et vous pourrez constater que c’est une façon formidable d’intégrer la communauté des crypto-devises.

Cela vous intéresse-t-il de regarder la plateforme afin que je puisse vous montrer concrètement combien il est facile de suivre vos crypto-devises ?

Oui : Alors mettez-vous devant votre ordinateur.
NON : Prenez un rendez-vous devant l’ordinateur à un moment pré-établi.

LA PLATEFORME

D’accord, votre adresse courriel est xxxxxxxx@xx.xx? Je vais vous envoyer le courriel de présentation et la connexion sur notre plateforme. [Amenez votre client sur la plateforme].

Cher [nom], nous gérerons entièrement votre portefeuille. Je vais tout vous montrer.

Vous êtes arrivé sur la page d’accueil, avec une grande photo de bitcoin ?

Je vais créer votre espace investisseur. En haut à droite, vous avez une boîte. Cliquez dessus et entrez votre adresse courriel ainsi que votre mot de passe temporaire (12345678) que nous pourrons sécuriser ultérieurement, lors de l’ouverture de votre compte.

D’accord, vous pouvez donc voir votre nom en haut à gauche.

En-dessous, vous avez la boîte [Ici, le commercial se réfère à un champ sur la plateforme que peut voir le client] et si vous cliquez dessus, vous verrez une liste faite des six devises les plus courantes.

Vous avez une deuxième boîte [un autre champ].

C’est un résumé de vos opérations ouvertes/fermées et vos économies actuelles, ainsi que vos intérêts.

La troisième boîte est [un troisième champ sur la plateforme]. Elle résume comme je l’ai expliqué les opérations en ligne, mais elle sert véritablement aux opérations spéciales. Nous aurons l’occasion d’en discuter plus tard si nous collaborons.

La quatrième boîte « crypto-devises » est un résumé de toutes les devises et une revue des 24 dernières heures de la devise. Nous pouvons voir ce que cette devise a perdu en 24 heures… et cette autre devise…

Cinquième boîte [un autre champ] : Si vous voulez retirer tout ou une partie de vos fonds, cliquez sur cette boîte.

La sixième boîte [un autre champ] correspond à vos données personnelles.

Et la barre tout en bas vous montre votre compte en globalité et, de cette manière, vous avez une pleine visibilité sur toutes les transactions faites et vous pouvez surveiller vos économies. C’est comme votre compte bancaire sur internet.

Est-ce que vous avez des questions ?

Je vais maintenant vous expliquer comment votre capital sera sécurisé et comment il va travailler.

Pour commencer, je voudrais savoir ce que vous attendez de vos économies ? Pouvez-vous me donner des indications ?

[Etablissez une cartographie à ce moment-là, posez des questions. LAISSEZ LE CLIENT S’EXPRIMER. Ecrivez tout : les inquiétudes, requêtes, questions, détails.]

Vous savez, cher [nom], que vous n’allez pas faire de trading, et que grâce à l’arbitrage financier, nous vous assisterons (je vous conseille d’aller sur Wikipedia). C’est-à-dire que nous garantirons votre capital en prenant simplement des positions en hausse calculées à travers un algorithme de trading (sur la base d’une base de données qui contient l’histoire et tous les échanges faits entre les utilisateurs depuis sa création). Mais ce qui est important pour vous, c’est que vous allez souscrire à un six pour cent depuis le premier mois. Après la phase de découverte, vos fonds vous seront renvoyés avec vos intérêts puis, ensemble, nous discuterons de vos désirs d’investissement et vous serez en mesure d’établir avec [nom de l’entreprise] une stratégie d’investissement qui vous est adaptée et avec la discrétion offerte par les crypto-devises.

Est-ce que tout vous paraît clair jusqu’à présent ? [Attendez une réponse].

Cher monsieur/madame… Maintenant que vous avez toutes les informations, doutez-vous encore de ce que vous devez faire pour faire partie des chanceux qui n’auront pas attendu que le bitcoin atteigne le prix de 20 000 dollars l’unité ?

[S’il n’a pas compris, dites:] Je voudrais que vous réfléchissiez à investir une somme entre 1 000 et 5 000 euros afin de commencer votre investissement. Est-ce que vous me comprenez ?

[S’il oppose de la résistance, donnez-lui l’argument Brexit :] Le 23 juin 2016, la livre a perdu 30 % en une seule nuit. Si le 22 juin, vous aviez su que la livre allait s’effondrer, combien d’argent auriez-vous investi ?

Le document conclut avec les spécificités propres au dépôt d’argent – par carte de crédit ou virement. « Dites-lui que vous entrerez en contact avec lui dès qu’il aura effectué le paiement », dit-il.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...