Rechercher

Chevron : amende de 457 000 NIS pour un dysfonctionnement sur Leviathan

La société a enfreint son permis d'émission en ne brûlant pas du gaz fossile avant qu'il ne soit rejeté dans l'atmosphère

Un sous-marin de la marine israélienne près du champ gazier israélien Leviathan, en mer Méditerranée, le 1er septembre 2021. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Un sous-marin de la marine israélienne près du champ gazier israélien Leviathan, en mer Méditerranée, le 1er septembre 2021. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Le ministère de la Protection de l’environnement a infligé une amende de 457 000 shekels à la société Chevron Mediterranean pour avoir enfreint son permis d’émission en ne brûlant pas du gaz fossile avant qu’il ne soit rejeté dans l’atmosphère.

Le gaz fossile est principalement composé de méthane, un puissant gaz à effet de serre. Lorsqu’il est brûlé, il libère du dioxyde de carbone, qui est moins puissant en termes de réchauffement que le méthane, mais il reste beaucoup plus longtemps dans l’atmosphère.

Le 17 octobre 2020, suite à un incendie dans la cuisine de la plateforme gazière Leviathan, du gaz a été pompé dans l’atmosphère via la torchère de la plateforme sans être enflammé comme il aurait dû l’être, selon le ministère.

Ceci est dû à un dysfonctionnement qui a perturbé l’alimentation électrique des cinq lampes pilotes à bord.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...