Chypre adopte la définition de l’antisémitisme de l’IHRA
Rechercher

Chypre adopte la définition de l’antisémitisme de l’IHRA

L'île méditerranéenne est le 17e pays à adopter cette définition

Photo d’illustration de Chypre (Pixabay)
Photo d’illustration de Chypre (Pixabay)

L’ambassadeur israélien à Chypre a annoncé dans un tweet mercredi que l’île méditerranéenne avait adopté la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale de commémoration de l’Holocauste (IHRA).

La définition de l’IHRA stipule que différentes formes de critiques contre Israël, notamment l’établissement de comparaisons entre la politique israélienne contemporaine et celle des Nazis, sont des exemples d’antisémitisme, mais que la critique des politiques israéliennes ne relève pas de l’antisémitisme.

Chypre est le 17e pays à adopter cette définition.

L’ambassadeur israélien à Nicosie Sammy Revel a salué cette décision, tout comme Yuval Rotem, directeur-général du ministère des Affaires étrangères et David Harris, PDG de l’American Jewish Committee.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...