Rechercher

Chypre identifie une souche COVID combinée « Deltacron »

Selon un professeur, le variant combine les caractéristiques des deux souches, mais sera probablement remplacé par la mutation dominante Omicron

Un agent de santé effectue un test COVID-19 sur un habitant de Larnaca, une station balnéaire de la côte sud de Chypre, le 28 septembre 2020 (AP Photo/Petros Karadjias).
Un agent de santé effectue un test COVID-19 sur un habitant de Larnaca, une station balnéaire de la côte sud de Chypre, le 28 septembre 2020 (AP Photo/Petros Karadjias).

Une équipe de scientifiques chypriotes a identifié une souche du coronavirus qui combine apparemment plusieurs des caractéristiques des variants Delta et Omicron, selon un article de presse publié samedi.

Selon Bloomberg News, cette découverte a été baptisée « Deltacron » en raison de l’identification de « signatures génétiques de type Omicron dans les génomes Delta ».

Leondios Kostrikis, professeur de sciences biologiques à l’Université de Chypre et chef du laboratoire de biotechnologie et de virologie moléculaire, a déclaré à Sigma TV, dans une interview citée par Bloomberg, que 25 cas de ce type avaient été identifiés à ce jour.

« Il existe actuellement des co-infections Omicron et Delta et nous avons trouvé cette souche qui est une combinaison de ces deux-là », a déclaré Kostrikis.

Kostrikis a déclaré que bien que l’on ne sache pas encore à quel point la souche combinée est infectieuse ou pathologique, il pense qu’elle sera probablement dépassée par le variant Omicron, hautement contagieux.

L’équipe chypriote a envoyé les informations sur la souche combinée à l’initiative scientifique mondiale GISAID, qui suit l’évolution des variants.

Leondios Kostrikis est interviewé le 11 novembre 2021 (Screen grab/YouTube)

Ce nouveau variant potentiel est apparu alors que la souche Omicron a fait un bond dans le monde entier.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi qu’un nombre record de 9,5 millions de cas de COVID-19 avaient été recensés dans le monde au cours de la semaine dernière, soit une hausse de 71 % par rapport à la période de sept jours précédente. Mais, le nombre de décès enregistrés chaque semaine a diminué.

Si le variant Omicron semble moins grave que le variant Delta qu’il a rapidement remplacé, en particulier chez les personnes qui ont été vaccinées, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a prévenu qu’il ne valait mieux pas le traiter à la légère.

« Tout comme les variants précédents, Omicron fait hospitaliser des gens, et il en tue », a-t-il déclaré. « En fait, le tsunami de cas est tellement énorme et rapide qu’il submerge les systèmes de santé du monde entier. »

Plus de 300 millions de cas de Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage de l’AFP à partir de bilans officiels vendredi à 15H45 GMT.

Au total, 300 042 439 cas d’infection ont été diagnostiqués depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 20219.

Au plan mondial, malgré la flambée de cas, le nombre de décès quotidiens reste en baisse (- 3 %), à 6.172 morts par jour.

Les Etats-Unis recensent en valeur absolue le plus grand nombre de décès quotidiens, 1.357 par jour cette semaine, devant la Russie (838) et la Pologne (414).

En proportion de la population, les pays ayant enregistré le plus de décès au cours de la semaine écoulée sont Trinité-et-Tobago (10,1 morts pour 100.000 habitants), la Géorgie (8,1), la Pologne (7,7), la Bulgarie (7,0) et la Croatie (6,6).

Plus de 5,4 millions de morts

La pandémie a fait plus de 5.483.023 morts dans le monde, selon le bilan de l’AFP dimanche à 11H00 GMT. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 837.264 morts, suivis par le Brésil (619.937), l’Inde (483.790) et la Russie (316.163).

L’OMS estime toutefois, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...