Colbert : L’antisémitisme du partisan “Juif S.A.” de Trump est “terrifiant”
Rechercher

Colbert : L’antisémitisme du partisan “Juif S.A.” de Trump est “terrifiant”

“Si vos enfants sont dans la pièce, vous pourriez regretter de les avoir fait venir au monde”, a déclaré l’animateur

Stephen Colbert sur le plateau du "Late Show" de CBS, le 3 novembre 2016. (Crédit: capture d'écran YouTube)
Stephen Colbert sur le plateau du "Late Show" de CBS, le 3 novembre 2016. (Crédit: capture d'écran YouTube)

Stephen Colbert, présentateur américain, a pris à partie George Lindell, le partisan de Trump filmé en train de crier « Juif S.A. ! » pendant un récent meeting de campagne.

« Il est absolument terrifiant d’entendre ce genre de termes antisémites », a-t-il déclaré pendant le monologue de son « Late Show » le 2 novembre dernier, qui a été diffusé mercredi sur YouTube. « Habituellement, on ne lit ça que dans les commentaires de Yahoo ! »

Colbert a diffusé la vidéo où Lindell chante, en la préfaçant d’un avertissement : « si vos enfants sont dans la pièce, vous pourriez regretter de les avoir fait venir au monde. »

Lindell avait expliqué qu’il s’agissait d’une incompréhension, et qu’il prononçait simplement le « U » de « U.S.A » avec un accent latino, afin de démontrer sa solidarité avec les Mexicains. Il a déclaré au journal Arizona Republic qu’il avait chanté parce qu’il se trouvait près d’un groupe d’Hispaniques qui avait commencé à chanter mais s’est arrêté, apparemment parce que cela ne convenait pas à cause de leur accent.

Il a également déclaré qu’il aimait la manière dont « Juif S.A. » sonnait, déclarant que cela avait plus d’ « allure ».

Colbert n’y a pas cru.

« Le pauvre homme essayait juste de bien accueillir les Mexicains, pour qu’ils aient des souvenirs des Etats-Unis après leur expulsion par catapultes par Donald Trump », a-t-il moqué.

« Je vais appeler ceci la pire excuse de tous les temps. C’est la pire possible. Je pense que c’est bien pire que la deuxième pire. Et voici la deuxième pire excuse de tous les temps : ‘nous ne brûlions pas des croix sur votre pelouse pour vous effrayiez, nous voulions juste que vous voyiez nos costumes de fantômes super cool’. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...