Rechercher

Commémoration à la synagogue de Bordeaux de la rafle anti-juive du 10 janvier 1944

Il y a 79 ans, pendant la rafle, la synagogue avait été transformée en prison pendant quelques jours pour près de 400 Juifs arrêtés dans la région

L’auteur, neuropsychiatre et psychanalyste Boris Cyrulnik, à la commémoration de la rafle anti-juive du 10 janvier 1944, à la synagogue de Bordeaux, le 10 janvier 2023. (Crédit : Renouveau Bordeaux / Capture d’écran Twitter)
L’auteur, neuropsychiatre et psychanalyste Boris Cyrulnik, à la commémoration de la rafle anti-juive du 10 janvier 1944, à la synagogue de Bordeaux, le 10 janvier 2023. (Crédit : Renouveau Bordeaux / Capture d’écran Twitter)

Mardi soir, la communauté juive de Bordeaux a rendu hommage dans la synagogue de la ville aux 335 Juifs raflés au même endroit le 10 janvier 1944.

L’auteur, neuropsychiatre et psychanalyste Boris Cyrulnik, seul rescapé de la rafle, était présent à cette cérémonie annuelle.

Des élus et représentants de la Ville, de la Région et de l’État, et des membres d’associations et des cultes étaient également présents.

Il y a 79 ans, pendant la rafle, la synagogue avait été transformée en prison pendant quelques jours pour près de 400 Juifs arrêtés dans la région.

Parmi la cinquantaine d’enfants présents, se trouvait Boris Cyrulnik, alors âgé de six ans.

Il a survécu à la rafle en se cachant dans l’édifice.

La plupart des Juifs détenus dans la synagogue de Bordeaux ont été transférés vers le camp d’internement de Drancy, puis déportés dans les camps de concentration et d’extermination nazis.

Un infime nombre a survécu sur les environ 1 600 Juifs déportés depuis Bordeaux.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.